Catalogue des Concours Canadiens – Concours de design urbain Namur / Jean-Talon Ouest – "Présentation des projets concurrents des étapes 1 et 2"

De la part de Jean-Pierre Chupin, Ph.D., Professeur titulaire, Chaire de recherche sur les concours et les pratiques contemporaines en architecture et Codirecteur scientifique du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (L.E.A.P) à l’École d’architecture de l’Université de Montréal:

« Bonjour,

Grâce à la collaboration des conseillers et organisateurs du concours design urbain Namur / Jean-Talon ouest, le Catalogue des Concours Canadiens (CCC) présente l’intégralité des propositions et projets des deux phases le jour même de l’annonce de l’équipe lauréate au grand public.

Un éditorial de Camille Crossman, doctorante au Laboratoire L.E.A.P de l’École d’architecture de l’Université de Montréal situe les enjeux de ce concours et souligne quelques innovations importantes en ce qui concerne la formulation des critères de jugement. »

Pour visiter les propositions du concours de design urbain Namur / Jean-Talon Ouest sur le Catalogue des Concours Canadiens…

(Images: Page couverture: Proposition du Groupe CHB-IBI inc. (Mention – Étape 2). Ci-haut: Proposition aRD + CTA + Vinci (Étpae 2))

Extrait de l’éditorial de Camille Crossman:

« Lancé en mai 2011, le concours de design urbain « Namur Jean-Talon Ouest » innove à la fois dans l’organisation en 2 phases, dans la conception inédite des critères de jugement sous forme d’enjeux, mais il fait également montre d’audace et d’ouverture à la critique, en permettant au Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (L.E.A.P.) de mettre en ligne tous les projets simultanément au dévoilement des résultats.

Ces innovations et cette audace ne sont sans doute pas étrangères au fait que ce concours nouvelle formule a été organisé par le professeur Jacques White de l’Université Laval, un des meilleurs experts québécois, ainsi que par Isabelle Leclair, ancienne coordonnatrice des chercheurs au L.E.A.P. Notons que la première phase de ce concours pancanadien était anonyme, mais restreinte à des équipes composées de professionnels en architecture, en urbanisme et/ou en architecture de paysage. Situé dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal, un vaste site industriel, surnommé « le Triangle » en raison de sa géométrie particulière, est en train de subir un important changement de vocation. Quelques centaines de condominiums sont en construction pour répondre à la demande, toujours croissante, de logements. Le quartier le plus dense de Montréal s’attend à ce que près de 6000 nouveaux résidents, dont une forte proportion de familles d’immigrants, s’installent aux abords du métro Namur dans les prochaines années. Or, dans son état actuel, ce site bétonné, aménagé pour la circulation des voitures et des camions est tout sauf propice à l’accueil d’une clientèle résidentielle, de familles, de piétons, de cyclistes, etc. La transformation de ce vaste espace urbain en un quartier résidentiel de qualité représente littéralement l’aménagement d’un « morceau de ville ». »

Pour lire la suite de l’éditorial…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *