Bilan – "Projet GreenStorming / TempêtÉco: encore un succès signé BÉA"

De la part de Sylvain Perron, étudiant à la maîtrise en sciences de l’environnement et membre BÉA:

« Lors de la fin de semaine du 24 au 26 septembre 2010 se déroulait le Projet GreenStorming / TempêtÉco organisée par les Bâtisseurs écologiques de l’avenir (BÉA). L’activité permettait à quarante-neuf étudiants ainsi qu’à sept jeunes professionnels de participer à une charrette d’idéation sur l’aménagement durable d’un îlot spécifique à Montréal situé dans le quadrilatère des rues Fullum, Mont-Royal, Gilford et Franchère.

Les sept équipes multidisciplinaires formées de sept étudiants provenant de toutes spécialités liées à l’aménagement (architecture, urbanisme, paysage, ingénierie, design, communication, sciences sociales, etc.), avec à leur tête un jeune professionnel jouant le rôle de facilitateur, avait pour mandat de développer un concept d’aménagement de l’îlot dans un délai de 28 heures et en suivant une démarche de développement durable.

Cependant, avant la fin de semaine décisive, plusieurs formations ont été octroyées aux participants afin de les outiller dans leur démarche. Tout d’abord, les jeunes professionnels ont reçu une formation sur les techniques de facilitations, nécessaires à un processus de design intégré. Les équipes multidisciplinaires étant à la base hétéroclite, les jeunes professionnels se devaient de bien intégrer tous les éléments de l’équipe, ce à quoi le processus de design intégré répond adéquatement. Cet atout a été primordial pour le travail d’équipe notamment lorsque celles-ci sont confrontées à des contraintes de temps considérables et à des divergences préconçues en terme professionnel.

Les participants ont eu droit à deux ateliers : le premier, donné par Josée Dion de la Société canadienne d’hypothèques et de logement, abordait les bases de la planification urbaine durable, et le deuxième, donnée par Lucie Careau de Cardinal Hardy, explicitait  l’outil LEED Neighbourhood Development, un outil de certification écologique des quartiers. Avec ces formations le savoir minimal nécessaire était ainsi au cœur de chaque participant.

À la fin des 28 heures, les participants devaient présenter leur projet devant un jury composé à la fois de spécialistes, mais également de représentant du milieu. En effet, les Bâtisseurs écologiques de l’avenir ont toujours tenu à ce que les citoyens soient inclus dans la démarche d’aménagement urbain durable et leur présence dans le jury était donc primordiale pour s’assurer d’un développement de concept qui considère le citoyen et les acteurs du milieu.

Finalement, l’équipe gagnante est celle qui a présenté le projet nommé « Transition ». L’équipe a présenté un concept novateur intégrant de façon pertinente le contexte socio-économique et les pratiques de bioclimatique. Ce projet inclut notamment une modification de la trame urbaine permettant l’orientation des façades vers le sud, un aménagement paysager composé d’espèces locales caduques permettant l’ombrage des fenestrations en été et le passage des rayons solaires en hiver, ainsi que l’ouverture d’un corridor piétonnier au travers du site. Il prévoit aussi du chauffage par thermopompes utilisant la chaleur des biomasses, sans oublier la réhabilitation des sols contaminés. Les membres de cette équipe ont été récompensés pour l’impressionnant aboutissement de leur concept, et remportent un montant de 2 500 $. »

Pour voir le lauréat du Projet GreenStroming / TempêtÉco…

Pour visiter le site internet des Bâtisseurs écologiques de l’avenir…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire