ARTICLE – Spacing Montréal – "À l'intersection de l'architecture et de la politique"

Extrait de l’article:

« À l’intersection de l’architecture et de la politique
November 22, 2013 | Par Alanah Heffez

Mardi soir, lors du café des Z’A à la MAQ, nous avons lancé la conversation : comment les architectes devraient-ils contribuer à la politique?

«C’est clair qu’il faut que l’architecte s’implique en politique,» affirme Anna Nunes, une des seules architectes à siéger à l’hôtel de ville de Montréal entre 2005 et 2013.

Bien que ce soit son implication bénévole, et non sa profession d’architecture qui l’ait propulsée en politique, Nunes dit qu’elle voit la ville avant tout comme une réalité physique, bâtie et donc architecturale. Elle arrivait donc avec un bagage de connaissances plutôt rare à l’hôtel de ville, où la majorité des élus ont peu d’expérience concrète en matière de construction, d’urbanisme, ou même de gestion de projet ou de budgets.

L’architecte a-t-il alors le profil à la fois gestionnaire et visionnaire que nous souhaiterons retrouver dans nos élus? »

Pour lire la suite de l’article…

Pour visiter le site internet de la Maison de l’architecture du Québec (MAQ)…

(Source: Spacing Montréal)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *