Galerie Dominique Bouffard


« Deux architectes montréalais exposent leurs oeuvres » 🗓

Annonce:

« Espace 1

FEDERICO CARBAJAL
ARCHITECTURES ANATOMIQUES

L’exposition ARCHITECTURES ANATOMIQUES est le fruit d’une recherche personnelle sur la relation entre le corps humain et l’architecture. Une vingtaine d’œuvres réalisées par l’artiste entre 2008 et 2013 ont été sélectionnées pour composer un ensemble présenté dans une scénographie à mi-chemin entre l’esthétique d’un musée et celle d’un laboratoire de recherche. À l’image d’une démarche architecturale, le corpus a été développé en deux axes d’analyses. D’abord, l’artiste esquisse certaines composantes du corps humain sur des panneaux de bois à l’aide de dessins, de peinture et de collages, puis il matérialise le sujet sous forme de sculptures composées de fil d’acier.

Ces sculptures que l’artiste définit comme des « dessins spatiaux » prennent la forme de différentes parties de l’anatomie humaine. Le cœur, le cerveau, les poumons et autres apparaissent flottant dans une structure rigide composée de parois transparentes et de tiges d’acier inoxydable. Ces œuvres proposent une nouvelle représentation d’images dans l’espace en explorant le vide et la dématérialisation du volume. L’idée d’une présence à la fois physique et métaphysique du corps humain s’y trouve exprimée.

Par ailleurs, les dessins-collages sur bois réinterprètent le processus de conception des sculptures. Ils servent de manuel fictif pour les œuvres tridimensionnelles. Ces images décortiquent et déconstruisent la structure du corps et de ses organes en mettant en évidence leurs caractères techniques et architecturaux dans le but de mieux les comprendre.

Faites à la main avec minutie et dextérité, ces sculptures impressionnent autant par leur caractère précieux et complexe que par leur nature curieuse et intrigante, à l’image d’objets d’anciens cabinets de curiosités. Federico Carbajal propose au spectateur un regard approfondi sur le corps humain, son anatomie et l’appropriation des symboles qui y sont reliés.

Né à Mexico en 1978, Federico Carbajal obtient un baccalauréat en architecture à l’Universidad Iberoamericana León (1998 -2003). De 2006 à 2008, il poursuit ses études et complète une maîtrise en architecture à l’Université de Montréal. En 2010, sous le mentorat de l’artiste Helga Schleeh, il suit le Programme d’études dirigées au Centre d’arts visuels de Montréal. Sa première expérience avec la sculpture a lieu en 2000 à New York, où il a travaillé comme assistant du sculpteur Holton Rower, petit-fils du célèbre sculpteur Alexander Calder, qui créa le « mobile ». Federico Carbajal travaille la sculpture depuis maintenant 9 ans en parallèle au métier d’architecte qu’il exerce depuis 2002. Il est membre de la Société des sculpteurs du Canada depuis 2010 et ses œuvres ont été exposées au Mexique et au Canada. Federico Carbajal vit et travaille actuellement à Montréal.

 Espace 2

SYLVAIN LESSARD
VILLES: LES PICTOGRAMMES

La série VILLES: LES PICTOGRAMMES s’inscrit dans une réflexion sur le thème de l’urbanisme que l’artiste explore depuis quelques années. Dans ce nouveau corpus d’œuvres sur papier, Sylvain Lessard propose une série de dessins à l’encre inspirés du concept du pictogramme.

Par définition, un pictogramme est une représentation graphique schématique, un dessin stylisé ayant une fonction de signe qui sert généralement à la signalétique pour s’orienter dans l’espace. Dans les villes, l’empreinte urbanistique construit des symboles qui nous dévoilent des pictogrammes, tels des codes cachés. Les formes architecturales sont signifiantes pour la civilisation et deviennent des pictogrammes qui orientent la population.

Dans les villes intérieures de Sylvain Lessard, les signes se mettent en place pour former un parcours urbain complexe. L’artiste se perd dans les dédales du décryptage de ces morphostructures très organisées. Selon une méthode qui ne laisse aucune place à l’erreur, c’est à main levée qu’il construit ses œuvres dans une palette ne retenant que le noir et le blanc. Le spectateur est invité à être témoin à la fois de la minutie de la technique et de la complexité de la composition.

Architecte de métier, Sylvain Lessard a en parallèle une pratique soutenue en art visuel depuis le début des années 2000. Son travail a principalement été diffusé au Québec à travers le réseau des maisons de la Culture et des centres d’artistes autogérés. Ayant d’abord exploré les liens entre les éléments organiques du corps humain et l’architecture, aujourd’hui ses œuvres portent surtout un regard sur le territoire et l’urbanisme. VILLES: LES PICTOGRAMMES est la deuxième exposition solo qu’il présente à la Galerie Dominique Bouffard.

Quand : Du 8 novembre au 6 décembre, 2014
Vernissage : Samedi,  8 novembre, 15h
Heures d’ouverture : Mardi au vendredi 10 h – 18 h / samedi 12 h – 17 h
Information : info@galeriedominiquebouffard.com

Notez que nous sommes maintenant situés au 5e étage de l’édifice BELGO »

de à
Planifié E1_Architecture E2_Expositions E2_Vernissages E3_Arts Événements
Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *