Appel à contribution – "Autour de l’étrangeté: Une rencontre entre architecture et politique"

« Appel à contributions dans les cadre des journées d’étude transdisciplinaires organisées par les doctorants des laboratoires de recherche ACS et LIAT de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Malaquais et par les doctorants du laboratoire de recherche CEVIPOF de Sciences-Po Paris.

27 et 28 mai 2010

Autour de l’étrangeté,
Une rencontre entre architecture et politique

L’étrangeté nous interpelle parce qu’elle est la condition qui permet, et appelle, la curiosité du chercheur. Elle n’est pas une simple qualité, un stigmate qui découragerait de prêter attention à l’objet qu’elle habite ; elle est au contraire ce qui intrigue, étonne, détonne, en un mot se distingue. Si la familiarité nous est familière, c’est précisément parce qu’on ne la perçoit pas, elle est quotidienne et nous est confortable parce qu’elle est invisible ; l’étrangeté, elle, nous dérange, et parce qu’elle contraste tant avec ce qui l’entoure, elle nous fait regarder le commun, le banal et le proche sous un autre angle.

Principe de distanciation vis-à-vis du proche et de familiarisation avec le lointain, l’étrangeté peut être ce phénomène connu de tous, celui qui altère à divers degrés notre quotidien, depuis l’étrangeté d’un individu croisé dans la rue, jusqu’à l’étrangeté radicale des expériences limites de la mort ou du coup de foudre. Mais peut-être doit-elle être avant tout un concept heuristique, un principe de négociation de l’incertitude, d’accueil de l’extra-ordinaire, de souci pour ce qui n’appartient pas, dérange et fait désordre. Ce décentrement qu’elle permet et qu’elle opère fait d’elle un concept propice aux sciences humaines, tant elle se trouve ainsi au croisement de leurs méthodologies et de leurs objets.

Date limite d’envoi : 22 février 2010

Les postulants seront avisés de la sélection de leur proposition le 15 mars 2010.
Les personnes retenues devront envoyer leur intervention avant le 17 mai 2010. »

Pour plus d’information…

(Source: Nicolas Thibodeau)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *