Annonce – STM – "Geneviève Cadieux réalisera l'œuvre d'art remise par la STM au métro de Paris"

Contexte:

Montréal, le 22 octobre 2010. La STM a annoncé le résultat du concours pour une “Oeuvre d’art dans le métro de Paris”. La proposition de Mme. Geneviève Cadieux qui s’intitule « La Voix Lactée » a été retenue par le jury. Mme. Cadieux et ses collaborateurs (Franz Mayer of Munich, Fournier Gersovitz Moss architectes et associés, Ambiances conception lumière et visuelle, Photosynthèse et Stavibel Inc.) oeuvreront à la réalisation de l’oeuvre dont l’inauguration est prévue pour octobre 2011.

Extrait du communiqué de presse de la STM:

« Montréal, le 21 octobre 2010 –  Dans le cadre de son échange culturel avec la Régie autonome des transports parisiens (RATP), la STM est heureuse d’annoncer que l’œuvre d’art public qu’elle remettra au métro de Paris sera réalisée par l’artiste Geneviève Cadieux. «La STM est fière de confier à cette artiste réputée la réalisation de cette œuvre qui viendra renforcer les liens d’amitié qui unissent Montréal et Paris», a déclaré Mme Jocelyn Ann Campbell, présidente du Comité Art et patrimoine de la STM.

Rappelons que le 6 mai dernier, la STM lançait un concours pour la création d’une œuvre d’art qui sera installée à la station Saint-Lazare du métro de Paris. Pas moins de 37 artistes de l’île de Montréal, de Laval et de Longueuil ont dûment remis leur dossier avant le 27 mai à midi. Les trois finalistes du concours ont été choisis le 1er juin par un jury composé de représentants de la STM, de la RATP et de la Ville de Montréal, ainsi que de personnalités influentes dans le milieu des arts visuels montréalais. Lors de la présentation des propositions finales, le 27 septembre dernier, c’est celle de Mme Cadieux qui a été retenue à la majorité par le jury du concours.

Une image forte de Montréal qui se transporte à Paris

Bien connue des Montréalais, l’installation de Geneviève Cadieux intitulée La Voie lactée, juchée tout au haut du Musée d’art contemporain de Montréal, se dédoublera et se métamorphosera à la station Saint-Lazare. Vue de loin à Montréal, vue de près à Paris, La Voie lactée deviendra La Voix lactée. L’une est lumineuse et lointaine, l’autre sera tactile et chatoyante. À proximité du regard et du corps du passager, sur un registre éminemment poétique, La Voix lactée appellera le regard des usagers du métro de Paris vers la «source du chant», rencontre intemporelle du lieu, de l’image et des mots dans le blanc lacté d’un couloir souterrain.

La Voix lactée sera réalisée en mosaïque de verre et occupera la totalité de la surface du mur tympan du corridor reliant la mezzanine de la ligne 9 à la ligne 14. Ce texte d’Anne Hébert, qui a vécu à Paris de 1965 à 1998, longera le mur sur un des côtés du corridor menant au motif de la bouche :

Bien avant les images et les couleurs
La source du chant s’imaginait
À bouche fermée
Comme une chimère captive »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet de Fournier Gersovitz Moss architectes et associés…

(Source: Sami Tannoury, architecte, Fournier Gersovitz Moss architectes et associés)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *