Annonce – Projet d'agrandissement – Musée Pointe-à-Callière

« Montréal, le 3 mai 2010 – Lieu de fondation de Montréal, Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal entame, avec l’appui du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, la Ville de Montréal et la Fondation Pointe-à-Callière, son projet d’expansion avec l’aménagement de la Maison de l’archéologie et la réalisation de fouilles archéologiques sur le site de la place D’Youville Ouest où se trouvent les vestiges du marché Sainte-Anne et du parlement du Canada-Uni.

Plus qu’un simple projet d’expansion, ces travaux sont un pas de plus vers la création d’une institution muséologique de niveau mondial sur un site d’une valeur patrimoniale exceptionnelle en Amérique du Nord.  Ce projet s’inscrit dans la mission de Pointe-à-Callière de préservation, de diffusion et d’éducation.

« Nous accueillons avec enthousiasme cet appui au projet d’expansion. La création de la Maison de l’archéologie va permettre à Pointe-à-Callière de mieux accueillir et sensibiliser les 100 000 jeunes qui fréquentent ses lieux chaque année. Et réaliser les fouilles archéologiques du parlement du Canada-Uni va enfin démontrer l’exceptionnelle richesse historique du site qui vient s’ajouter à l’importance nationale du lieu de fondation de Montréal », souligne Francine Lelièvre, directrice générale de Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal.

La Maison de l’archéologie, lieu phare pour les jeunes et l’archéologie au Québec

Le projet d’expansion de Pointe-à-Callière comprend l’aménagement, pour 2012, de la Maison de l’archéologie dans la Maison-des-Marins, édifice voisin du Musée.

Lieu phare consacré à l’archéologie, la Maison de l’archéologie deviendra un espace privilégié de rencontres, de concertation et de diffusion avec l’ensemble des partenaires de l’archéologie au Québec. Son Espace Archéo-jeunes offrira aussi, aux quelque 100 000 jeunes qui le fréquentent, un emplacement unique où se tiendront des activités éducatives, des ateliers pour la famille et des simulations de fouilles archéologiques. »

Pour continuer la lecture du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet du Musée Pointe-à-Callière…

(Source: Catherine Roberge, Responsable des communications, Pointe-à-Callière – Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal. Crédit photo (photo frontispice): Normand Rajotte. Crédit photo (image ci-jointe): Lapointe Magne et associés.)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *