ANNONCE – OCPM – "Rapport sur le projet de redéveloppement résidentiel – Mirelis – Secteur Marconi-Alexandra"

Extrait du communiqué de presse:

« Le projet du groupe Mirelis : à évaluer dans un contexte plus large estime l’OCPM

MONTRÉAL, le 23 avril 2013 /CNW Telbec/ – L’Office de consultation publique de Montréal rend aujourd’hui public le rapport de consultation tenue l’automne dernier sur un projet de développement résidentiel dans le secteur Alexandra-Marconi de l’arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie. Il s’agit de la reconversion de deux bâtiments industriels situés au 6650 et 6666 de la rue Saint-Urbain, au coin de la rue Saint-Zotique. Le groupe Mirelis souhaite transformer ces deux bâtiments en unités d’habitation. On y prévoit la construction d’un total de 277 logements pour les deux bâtiments. De ce nombre 222 seraient des logements privés et 56 des logements sociaux.

La commission constate que le secteur dans lequel est situé le projet est en transformation. Il est recherché à la fois par les entrepreneurs industriels, les créateurs et par des ménages désirant un milieu de vie complet comportant, entre autres, des espaces de travail.

Alors que les participants à l’audience militent en faveur d’une mixité à la fois fonctionnelle et sociale, le redéveloppement résidentiel Mirelis sur un site de taille importante, inquiète. Il pourrait donner le ton en faveur du résidentiel de type petit condo et marquer l’avenir du secteur, à un moment où une consultation publique plus large sur le Plan de développement urbain, économique et social (PDUÉS), en cours aussi dans Marconi‐Alexandra et dans les secteurs avoisinants, porte sur les différents aspects de la mixité souhaitée.

C’est dans ce contexte que la commission recommande de ne finaliser la programmation du projet Mirelis qu’après l’approbation du PDUÉS alors qu’apparaîtra clairement l’équilibre souhaité entre zone d’emploi et zone résidentielle. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour plus d’information…

(Source: OCPM)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *