Annonce – OAQ – "Utilisation du bois dans la construction – Appui au projet de loi déposé à l'Assemblée nationale"

« Utilisation du bois dans la construction – L’Ordre des architectes du Québec appuie le projet de loi déposé aujourd’hui à l’Assemblée nationale

MONTRÉAL, le 9 déc. /CNW Telbec/ – L’Ordre des architectes du Québec (OAQ) se réjouit du dépôt du projet de loi no 490 visant à promouvoir une utilisation accrue du bois dans la construction. Le projet de loi présenté ce matin devant l’Assemblée nationale prévoit qu’à compter du 1er janvier 2012 tout bâtiment neuf, autre que résidentiel, doit contenir un minimum de 5% de matériaux faits de bois certifié et transformé au Québec. Lorsqu’il s’agit d’un bâtiment construit par une entité gouvernementale, l’exigence est portée à 25%.

L’OAQ souscrit aux objectifs du projet de loi et considère que cette obligation est pertinente en terme d’intérêt public et de qualité du cadre bâti, en plus d’être une contrainte raisonnable pour les architectes. S’il était voté, le projet de loi inciterait sans aucun doute l’industrie à innover davantage et à proposer des produits manufacturés à plus grande valeur ajoutée. Rappelons que dans plusieurs pays, le bois est perçu comme un matériau de « haute-technologie » et d’avenir.

L’Ordre des architectes sensibilise depuis plusieurs années ses membres et les donneurs d’ouvrage à l’intérêt d’une utilisation plus importante du bois en construction au Québec. Celui-ci possède en effet de nombreuses qualités environnementales. Renouvelable s’il provient de forêts gérées de façon responsable, réutilisable et recyclable, il permet notamment de construire des bâtiments d’une grande efficacité énergétique. Par son caractère hygroscopique, il aide également à stabiliser le taux d’humidité des habitations alors que, loin des idées reçues, il peut être un matériau innovant et utile en protection incendie, y compris pour des bâtiments publics de plusieurs étages.

Quoique aient pu en dire certains élus, les architectes sont aujourd’hui bien armés pour utiliser de façon judicieuse ce matériau. L’OAQ a d’ailleurs organisé plusieurs formations pour en favoriser une utilisation adéquate par les concepteurs. On peut citer la tenue, en février 2009, d’un colloque conjoint avec l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet de l’OAQ…

(Source: Pierre Frisko, Responsable des communications, Ordre des architectes du Québec)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *