Annonce – Musée des beaux-arts de Montréal – "L'art d'offrir des cadeaux originaux des créateurs d'ici et d'ailleurs"

Extrait du communiqué de presse:

« POUR CÉLÉBRER NOËL : L’ART D’OFFRIR DES CADEAUX ORIGINAUX DES CRÉATEURS D’ICI ET D’AILLEURS À DÉCOUVRIR À LA BOUTIQUE DU MUSÉE

Montréal, le 18 novembre 2011 – Offrir est un art, découvrir l’objet qui enchante celui ou celle qui le recevra est aussi un plaisir que l’on se fait. Avec de nombreuses lignes nouvelles signées de créateurs d’ici et d’ailleurs, la Boutique du Musée des beaux-arts de Montréal fera de votre chasse aux cadeaux l’endroit idéal pour combler ceux qui vous sont chers, quel que soit leur goût, leur âge ou votre budget.

CRÉATEURS QUÉBÉCOIS
Un hommage aux talents d’ici : nombreux sont cette année les créateurs québécois, pour souligner l’ouverture du nouveau pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie. Sous la marque Addict-o-Chic on trouve les bijoux de deux jeunes designers montréalais, parures festives et abordables que l’on peut modifier au gré de son humeur. Les colliers de Charlotte Holsten habilleront toutes les tenues, même les plus simples. Des sculptures sur bois – des pièces uniques – ont été inspirées à Viatour-Berthiaume par des jouets anciens dont elles ont su garder tout l’attrait. Pour une table raffinée, les délicates pièces de la porcelainière Louise Bousquet sont inégalées. Les objets utilitaires pour la maison de Toma Objects et les objets en verre soufflé de Bruno Andrus seront toujours bien reçus. Avec le froid hivernal, les créations en fourrure recyclée d’Harricana ont bien du charme, de même que les écharpes à motifs géométriques de String Theory, une autre marque montréalaise, ou les foulards « Petite fille princesse », destinées aux enfants mais souvent détournées… par les adultes. On trouve également un foulard d’après une oeuvre de Guido Molinari et un carré de soie orné d’une oie de Nanou Nanogak, réalisés à la demande du Musée. Classiques, les casse-tête, mais pas en 3D. Ceux de Sleepy Hollow, de Christina Steingruber (Bolton) offrent un défi inhabituel qui fera plaisir aux amateurs de ce jeu typique des fêtes. Et le temps des Fêtes est tout à fait approprié pour se laisser séduire par les personnages de Noël de Judy Mullin (Knowlton). »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet du Musée des beaux-arts de Montréal…

(Source: Adrienne Auclair-Bédard, Musée des beaux-arts de Montréal)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *