Annonce – "La Maison du Québec aux Jeux de Vancouver : une œuvre spectaculaire d’une firme québécoise"

« Québec, le 11 février 2010 – Les Québécois auront une raison de plus d’être fiers lors des Jeux olympiques de Vancouver grâce à la magnifique réalisation de la Maison du Québec, un pavillon temporaire conçu par la firme québécoise Régis Côté et associés, architectes (RCAA). La Maison, située 50 Pacific Boulevard Site 12 à Concord Place, à deux pas de GM Place et de BC Place, sera un lieu incontournable de visite pour tous, mais aussi un lieu de rassemblement pour les Québécois pendant les Jeux, et ce, dès le 12 février.

Le bâtiment et le site ont de quoi surprendre et provoquent déjà sur le terrain de nombreuses réactions. La Maison allie la modernité du Québec d’aujourd’hui aux charmes et à l’hospitalité légendaires des Québécois. Elle sera une vitrine exceptionnelle pour les arts et la culture, l’industrie touristique et le développement économique du Québec.

Un bâtiment lumineux qui prédomine son environnement

Comme les installations accueilleront des événements de nature variée, RCAA a conçu des espaces flexibles et adaptables. La Maison du Québec est installée sur un immense site, où elle aurait pu facilement se perdre à travers les installations olympiques. RCAA a donc accru sa visibilité par la prédominance d’un volume s’élevant au-dessus des autres, d’une hauteur telle qu’il est perçu de loin, tant à partir du quartier voisin que du grand stade ou de la place de Hockey Canada.

Le volume est un cube de 70 pieds de hauteur (l’équivalent de 6 étages) et de largeur, sans toit, constitué d’une structure d’échafaudage sur laquelle sera placée une toile blanche légère et semi-opaque dont l’extérieur sera imprimé du nom des lieux et dont l’intérieur servira d’écran pour la projection d’images, de films ou de lumière sur un angle périphérique de 360 degrés. Cette enceinte sera un lieu de rassemblement et de diffusion. Elle sera placée à l’intérieur des limites du site et englobera le bâtiment déjà existant sur les lieux. Le volume est dégagé du sol : la toile ne se rendant pas jusqu’en bas permettant ainsi l’ouverture des lieux. Les visiteurs entreront instantanément dans un univers « reconstitué » du Québec, un lieu propice au ressourcement ou à l’évasion.

L’intérieur du bâtiment existant sera réaménagé afin d’accueillir les rassemblements protocolaires. Seul un des murs sera dénudé de façon à s’ouvrir sur la terrasse, la scène et le bistro, situés à l’intérieur de l’enceinte et placés de façon à créer un espace intime et chaleureux agrémenté d’un foyer central au gaz. Les soirs de spectacles ou lors d’événements soulignant les bonnes prestations des athlètes québécois, le volume changera de couleur grâce à des lumières DEL placées à l’intérieur des échafaudages. L’ensemble du site sera recouvert d’une terrasse en bois d’essence québécoise, surélevée de façon à couvrir temporairement les éléments existants du site. »

Pour continuer la lecture du communiqué de presse…

Pour consulter la fiche technique du projet…

Pour visiter le site Internet de RCAA…

(Source: Stéphanie Côté, Directrice au développement des affaires et Jonathan Gendron, HKDP Communications et affaires publiques. Crédit photo: Luc Bélanger)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *