ANNONCE – Héritage Montréal – "Patrimoine à Montréal: Enjeux et Espoirs"

Extrait du communiqué de presse:

« Patrimoine à Montréal : Enjeux et Espoirs

Montréal, le 25 février, 2013 – Héritage Montréal dévoile aujourd’hui sa liste de dix sites emblématiques du patrimoine menacé à Montréal. Depuis 2006, l’organisme dresse une liste d’emblèmes patrimoniaux menacés pour illustrer les enjeux et encourager les actions concrètes de revitalisation à Montréal.

En 2013, la liste comprend à la fois des noms familiers, présents sur les chantiers d’action d’Héritage Montréal depuis plusieurs années, tels l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus et la Maison Redpath, ainsi que trois nouvelles additions : la Caserne Létourneux, la Coopérative de Saint-Léonard, et la Place des Nations. Quatre sites ont étés déplacés vers la liste de sites sous observation : Les maisons « Bonheur d’occasion », le théâtre Empress, le Horse Palace et la Biosphère, qui remplace la New City Gas, revitalisée avec l’arrivée de C2-MTL en 2012. Les sites sont choisis par un comité d’experts en patrimoine, urbanisme et architecture, qui évaluent la valeur patrimoniale, l’urgence de la menace et la valeur exemplaire de chaque cas.

Les 10 sites patrimoniaux menacés – Édition 2013 :

  • Église Très-Saint-Nom-de-Jésus
  • Édifice Rodier
  • Place des Nations
  • Coopérative de Saint-Léonard
  • Forge Cadieux
  • Hôpital de la Miséricorde
  • Ilot Saint-Laurent / Monument National
  • Maison Redpath
  • Caserne Létourneux
  • Square Viger et Agora

Les autres sites sous observation

  • Biosphère
  • Maison Sir Louis-Hippolyte La Fontaine
  • Les bains publics de Montréal
  • Maison Mount Stephen
  • Planétarium Dow
  • Maisons de « Bonheur d’Occasion », de Saint-Henri
  • Théâtre Empress
  • Horse Palace de Griffintown
  • Le 9e chez Eaton »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour plus d’information…

(Source: Natalie Kaiser, Responsable des communications, Héritage Montréal)

(Photo: Caserne Létourneux)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *