ANNONCE – Héritage Montréal – "Démolition de la maison Redpath : Un abus de droit honteux et une perte pour Montréal"

Extrait du communiqué de presse:

« Démolition de la maison Redpath : Un abus de droit honteux et une perte pour Montréal

Montréal, 19 mars 2014 – Plus de 40 ans après la démolition de la maison Van Horne, c’est maintenant au tour de la maison Redpath de connaître le même sort. Deux semaines à peine après l’intervention personnelle du ministre de la Culture et des Communications du Québec, M. Maka Kotto, qui a ordonné l’arrêt des travaux de démolition de la maison Redpath en vertu de la loi sur le patrimoine culturel, le tribunal est intervenu à la demande du propriétaire en réduisant le délai de cette ordonnance. Héritage Montréal regrette que le débat se soit limité à celui entre le propriétaire et le ministère alors que ce dossier interpelle également la collectivité et les instances municipales.

La publication de la décision du ministre le 28 février dernier et des études qu’il avait commandées apportent un élément de transparence qui a grandement fait défaut dans ce dossier, notamment de la part de l’administration municipale dont les récentes décisions ne sont pas appuyées par des documents publics. Héritage Montréal attire d’ailleurs l’attention sur l’évaluation de la solidité de la maison faite à la demande du ministre en février 2014 par le même ingénieur en structure compétent engagé en 2010 par la Ville de Montréal. Son évaluation publiée par le ministre conclut que la maison est toujours aussi solide qu’en 2010 et ne présente aucun risque d’effondrement sauf sous le poids de la machinerie lourde ce qui met sérieusement en question l’argument principal invoqué par la Ville et par le maire pour justifier la démolition. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

(Source: Mélinda Wolstenholme, Coordonnatrice – stratégie média et projets numériques, Héritage Montréal)

(Crédit photo: Jean-François Séguin)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *