ANNONCE – École nationale du meuble et de l'ébénisterie (Montréal) – "Succès pour l'exposition Sorti du bois"

Communiqué de presse:

« SUCCÈS pour l’exposition Sorti du bois

Montréal, le 13 mai 2014 – L’exposition intitulée « Sorti du bois », organisée par les finissantes et les finissants de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie de Montréal et qui avait lieu les 26 et 27 avril dernier, a connu un franc succès.

Plus de 850 personnes se sont déplacées pour voir les quinze créations des élèves finissants. Ces visiteurs et visiteuses ont d’ailleurs été fort bien servis par la diversité et par la qualité impressionnante de projets présentés : lampe, jardinière, fauteuil, table d’entrée, secrétaire, table à café, lit, commode, table à dîner, buffet à vin, etc. C’est le projet de Mathilde Caramagno, un meuble décoratif en acajou qu’elle a intitulé « L’Ambivalente », qui a gagné la faveur du public et une bourse de 500 $.

D’autres exposantes et exposants ont été honorés et ont reçu des bourses de 500 $. François Bourcier a obtenu celle pour la qualité de son dossier pédagogique. Trois autres élèves, Audrey Horan, Luis Fernando Solarte-Alvarez et Mathilde Caramagno, ont été récompensés pour avoir présenté les meilleurs projets synthèses. Le prix du meilleur développement personnel ainsi que la bourse Normand-Giroux ont été attribués à Félix Leboeuf. Mentionnons que la bourse Normand Giroux est remise à l’élève qui s’est le plus rapproché des compétences visées par le profil de sortie du programme. Normand Giroux a été le coordonnateur-fondateur de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie de Montréal. Finalement, le finissant Claude Garrison-Pelletier a reçu le prix de l’Association étudiante.

La 17e exposition des finissantes et des finissants est le résultat d’un long processus et de nombreuses heures de travail. D’abord, les quinze exposantes et exposants ont produit une maquette à l’automne dernier. Par la suite, au cours de la cinquième session, ils ont développé, planifié la fabrication et estimé les coûts de leur prototype avant de se lancer dans la fabrication au cours des quinze dernières semaines, tout juste avant de conclure leur diplôme d’études collégiales. Actuellement, les élèves sont tous en stage pour trois semaines.

L’École nationale du meuble et de l’ébénisterie, qui a un campus à Montréal et un autre à Victoriaville, félicite chacune des finissantes et chacun des finissants et leur souhaite tous le succès mérité.

– 30-

Source : Mélissa Gosselin, conseillère en communication
Courriel : gosselin.melissa@cgpvicto.qc.ca »

Pour consulter le communiqué de presse original…

Pour visiter le site internet de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie de Montréal…

(Source: École nationale du meuble et de l’ébénisterie de Montréal)

(Photo: Projet finissant de Félix Leboeuf. Crédit photo: Johany Jutras)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *