ANNONCE – Colloque Ouss qu'on s'en va? 2013 – "Compte-rendu"

« Les 23 et 24 mars derniers, l’école d’architecture de l’Université McGill accueillait des étudiants de partout dans la province pour la troisième édition du colloque Ouss qu’on s’en va? Faire plus avec moins. Autour de tables rondes, plus de 150 étudiants, professionnels et professeurs ont ainsi pu réfléchir et échanger sur la problématique du rôle de l’architecture dans un contexte où les ressources sont limitées.

Dans un premier temps, l’attention a été portée sur l’architecture humanitaire. Au cœur de la discussion : qu’est-ce qu’un engagement socialement responsable? Comment se positionner face aux enjeux internationaux et locaux? Dans un second temps, le sujet de l’architecture institutionnelle a engendré un questionnement sur la force, la clarté et l’importance des symboles institutionnels créés par l’architecture. Les thèmes du développement durable et de l’environnement ont d’ailleurs été abordés plusieurs fois au cours de la fin de semaine. Dans l’optique de « faire plus avec moins », il s’agit de proposer des alternatives architecturales qui optimisent les ressources et minimisent les coûts post construction.

Cependant, de telles interventions impliquent parfois de questionner le programme architectural.  Il semble qu’une bonne manière d’atteindre des objectifs audacieux en la matière est d’impliquer dès le stade initial du processus de développement et de design d’un projet tant les clients que les travailleurs et occupants. Le rôle des architectes comme comme chefs d’orchestre qui permettent la coordination adéquate des différents intervenants est d’autant plus importante qu’elle est la clé du design intégré. Tout comme dans le cadre d’interventions humanitaires, la question de la collaboration et de la coopération est au cœur d’un développement qui devient aussi durable que désirable. »

(Source: Mylène Molimer-Roy, Co-organisatrice, Ouss qu’on s’en va 2013)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *