Source :
Alexandra Georgescu Paquin
Photo :
Extrait de la page couverture de la publication
 

« Actualiser le patrimoine par l’architecture contemporaine » par Alexandra Georgescu Paquin

« Dans la rencontre entre l’architecture contemporaine et le patrimoine bâti, l’actualisation en tant que phénomène culturel se propose comme solution à la polarité conservation-création.

L’explosion des formes en architecture contemporaine, parallèlement à la montée d’une prédominance de la signature de l’architecte, semble a priori difficilement réconciliable avec l’extension de la notion de patrimoine. Or, que ce soit pour des raisons économiques, environnementales, fonctionnelles ou patrimoniales, les insertions d’éléments d’architecture contemporaine sur des bâtiments patrimoniaux contribuent au développement urbain et font partie de la praxis actuelle.

Dans cet ouvrage, le phénomène de l’actualisation est décomposé pour comprendre comment celui-ci contribue à reformuler le sens des sites patrimoniaux transformés. Ce processus communicationnel se pose comme une réponse à l’obsolescence patrimoniale. D’objet-relique, le patrimoine devient un pro­­­jet dynamique, constituant ainsi un genre architectural particulier et indépendant.

À propos de l’auteur:

Alexandra Georgescu Paquin a obtenu un doctorat en muséologie, médiation, patrimoine et un doctorat français en communication, après avoir complété des études en histoire de l’art. Son travail sur la relation entre l’environnement urbain, la mémoire et la société lui a permis d’entreprendre des recherches dans plusieurs villes de l’Amérique du Nord et d’Europe, dont Montréal et Barcelone. Depuis 2006, elle réfléchit sur le thème de l’actualisation du patrimoine. »

Pour plus d’information…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *