Centre Canadien d'Architecture

Photo :
Collection Centre Canadien d'Architecture / Canadian Centre for Architecture, Montréal | © Stephen Shore
 

Repérer le registre de la colonisation

Annonce :

« Nous publions un aperçu de notre exposition dans les Vitrines Espaces médians : repères de dépossession. L’équipe curatoriale composée d’Ella den Elzen, Rafico Ruiz et Camille Saade-Traboulsi fait la présentation d’objets de colonisation issus de notre collection et les localise sur les territoires autochtones non-cédés qu’ils occupent, mettant en lumière des récits coloniaux. Ils débutent ainsi :

« Dans ce que nous connaissons maintenant comme étant l’Amérique du Nord, le design et l’architecture continuent de jouer un rôle dans la dépossession des territoires autochtones. Ces actes de colonialisme ont lieu par le biais d’approches, banales et généralisées, au territoire, à la propriété, à l’infrastructure et aux notions de terre “ouverte” ou d’espace “commun” (qui sont en fait des territoires qui ont été vidés pour faire place à la colonisation). Reconnaître de façon intentionnelle les terres autochtones lors de l’évaluation des registres d’interventions architecturales quotidiennes peut ainsi révéler des dynamiques de pouvoir et d’espace qui sont souvent négligées dans les contextes ruraux, urbains et de banlieue dans lesquels les architectes travaillent. »

Pour lire la suite…


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *