École d’architecture | Université de Montréal

Source :
Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal
Photo :
DE GAUCHE À DROITE : Alice Covatta et Andrei Nejur
 

Arrivée d’Alice Covatta à titre de professeure adjointe et d’Andrei Nejur à titre de professeur

Annonce #1 :

« Prévue le 1er juin, l’entrée en poste de notre nouvelle professeure adjointe dans le domaine Architecture, ville, territoire, Alice Covatta sera quelque peu retardée en raison de la crise sanitaire. En attendant, on peut la lire sur Domusweb, dans un article sur la situation créée par le report des Jeux olympiques 2020 à Tokyo, ville où elle réside actuellement et qui a été au centre de ses recherches : Tokyo from 1964 to 2021: the “postponed” Olympic City.

Boursière du Japan Foundation Fellowship, Alice Covatta est chercheure postdoctorale en architecture et design urbain à l’Université de Keio au sein du Centre for Urban Design and Mental Health à Tokyo. Ses recherches portent sur l’intégration de la santé au design urbain dans une perspective de communauté durable, notamment dans les villes hyperdenses d’Asie. Elle étudie plus spécifiquement le confort et la santé mentale, en prenant principalement comme études de cas des secteurs urbains de Tokyo. Depuis 2009, elle a maintenu une pratique professionnelle significative et variée qui comprend plusieurs participations à des concours. En 2018, elle a fondé avec des associés sa propre agence et ils ont remporté le concours Europan portant sur le centre-ville de New Ulm.

Cet automne, elle sera responsable pour l’UdeM, avec Irena Latek, de la Charrette interuniversitaire du CCA. Elle enseignera à l’hiver un atelier international qui se tiendra dans un pays scandinave en parallèle à des ateliers similaires à l’Université McGill et à l’Université Laval. »


Annonce #2 :

« Suite au processus de recrutement qui a eu lieu en 2019 et qui a été un succès, nous avons eu le grand plaisir d’accueillir le 3 mars dernier le professeur Andrei Nejur. Titulaire d’un diplôme professionnel en architecture et d’un doctorat en architecture et informatique (avec la plus haute distinction) de l’Université technique de Cluj-Napoca, en Roumanie, Andrei Nejur possède également une pratique en agence.

Combinant des aptitudes en design et en programmation, il a réalisé deux recherches postdoctorales aux États-Unis. Il a été Fulbright Visiting Scholar au Berkeley College of Environmental Design (Berkeley CED) de l’Université de Californie et a développé Ivy for Grasshopper, un module (plug-in) permettant d’analyser, de diviser et de dérouler des maillages dédiés à la conception et à la fabrication génératives. Il a ensuite entrepris des recherches au Polyhedral Structures Lab (PSL) de l’Université de Pennsylvanie, où il est le développeur de PolyFrame, un outil de conception de forme structurelle fonctionnant sous Rhinoceros 3d.

Son expertise lui permet de travailler aussi bien à l’échelle du bâtiment qu’à celle de l’objet et il contribuera à l’enseignement de la conception numérique et computationnelle. Afin de se familiariser avec nos programmes, Andrei Nejur a fait partie du comité d’admission à la maîtrise ainsi et de plusieurs jurys de prix et bourses d’excellence. Pour la fin du trimestre d’hiver 2020, le professeur Nejur a collaboré aux enseignements du professeur Thomas Balaban. Ils récidiveront l’an prochain pour offrir un nouveau thème à la maîtrise sur leur expertise partagée dans le domaine de la matérialité et des technologies de fabrication.


Pour visiter le site internet de l’École d’architecture de l’Université de Montréal…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *