Lettre ouverte | « Attribution des contrats de services professionnels au plus bas soumissionnaire – Faudra-t-il un autre viaduc de la Concorde? »

De la part de Martin Houle, architecte MIRAC, directeur-fondateur de Kollectif: 

Chers collègues et amis de Kollectif,

Avec plusieurs personnalités clés du domaine de l’architecture et du génie, j’ai accepté d’être l’un des signataires de cette lettre initiée par l’Association des architectes en pratique privée du Québec (AAPPQ) ainsi que l’Association des firmes de génie-conseil du Québec (AFG) pour dénoncer le projet de règlement du gouvernement du Québec pour l’octroi aux professionnels de contrats publics, basé sur la plus basse soumission.

Clairement, les leçons de la Commission Charbonneau sur les risques de collusion d’un tel système n’ont pas été comprises…

De plus, la crédibilité du gouvernement dans son intention d’augmenter la qualité architecturale via le ministère de la Culture en dotant le Québec d’une politique d’architecture annoncée au printemps est en claire contradiction avec ses présentes intentions de se baser sur le prix pour l’embauche de ces mêmes professionnels, du côté du Conseil du trésor.

Se parlent-ils?

Je vous enjoins de lire la lettre ouverte et surtout, de partager ce lien avec vos propres réseaux, si la qualité de nos infrastructures pour les générations à venir est importante pour vous…

Merci et au plaisir,

Martin

Pour lire la lettre ouverte…


Pour visiter le site internet de l’Association des architectes en pratique privée du Québec…

Pour visiter le site internet de l’Association des firmes de génie-conseil du Québec…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *