Centre Canadien d’Architecture

Source :
Centre Canadien d’Architecture
 

Troisième projet de recherche international et multidisciplinaire | « L’architecture et/pour l’environnement »

Annonce du Centre Canadien d’Architecture :

« Chère lectrice, cher lecteur,

Ces derniers dix-huit mois, nous menions un projet de recherche intitulé « L’architecture et/pour la photographie », qui vise à soutenir une compréhension plus large et plus critique du rôle de la photographie dans la conception de l’architecture, de l’invention du médium au XIXesiècle jusqu’à nos jours. Nous avons conclu ce projet avec un parcours d’interventions et d’installations et nous discutons à présent d’autres idées pour continuer à partager cette recherche avec vous. Nous y reviendrons plus tard.

Pour l’instant, nous pouvons vous dire que nous lançons un nouveau projet de recherche qui traite de l’environnement – il est, bien entendu, intitulé « L’architecture et/pour l’environnement ». Alors que se font sentir les effets des actions de l’humain sur le climat, il devient maintenant évident que l’architecture doit dialoguer avec l’histoire environnementale. Au CCA, nous nous intéressons depuis longtemps à l’environnement et à l’histoire environnementale, et nous avons exploré ces sujets à travers nos expositions et nos livres. L’environnement, et non pas des besoins humains, a constitué le point de départ pour Environnement : manières d’agir pour demain. Gilles Clément/Philippe Rahm, en 2006. 1973 : désolé, plus d’essence, en 2007, a mis en exergue les histoires de différentes énergies de substitution. En 2016, nous avons examiné des lieux communs et des contradictions du concept dominant du progrès au Canada, un travail qui a produit Le temps presse : une contre-histoire environnementale du Canada moderne. Tout cela pour souligner que nous avons compris que l’environnement ne saurait être réduit à la simple nature, mais qu’il constitue d’abord et surtout un terrain où se disputent des questions sociales, politiques et économiques.

Les positions pragmatiques, techno-utopistes ou même environnementalistes qui ont monopolisé le débat sur l’environnement jusqu’à présent ne nous outillent pas pour faire face aux défis qui nous attendent. Avec « L’architecture et/pour l’environnement », nous proposons de dépasser les discours positivistes et de développer des études de cas qui suggèrent une lecture alternative des modes de coproduction de l’architecture et de l’environnement. « L’architecture et/pour l’environnement » reçoit le soutien financier de la Andrew W. Mellon Foundation. Il s’agit d’un projet de recherche concerté et multidisciplinaire.

L’équipe choisie pour développer ce projet avec nous se compose des chercheurs suivants : Daniel Barber (University of Pennsylvania), Aleksandr Bierig (Harvard University), Nerea Calvillo (University of Warwick), Jiat-Hwee Chang (National University of Singapore), Isabelle Doucet (University of Manchester), Hannah Le Roux (University of the Witwatersrand, Johannesburg), Kiel Moe (Harvard University) et Paulo Tavares (Universidade de Brasília). Les sujets couvrent le commerce de combustibles fossiles au London Coal Exchange; l’ambroisie comme polluant urbain; les rapports entre l’industrie pétrolière et les systèmes de façade; la mondialisation de la production d’amiante; les cours sur les systèmes de régulation des milieux ambiants donnés dans les écoles d’architecture; l’intensification de la climatisation à Singapour, à Doha et à Guangzhou; les bâtiments favorisant la rencontre entre espèces différentes; et la forêt amazonienne comme artéfact culturel. Les chercheurs vont entamer leur projet collaboratif au mois de novembre. Nous serons heureux de vous en communiquer les résultats.

Cordialement,

le CCA »

Pour plus d’information…


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *