Maison de l’architecture du Québec

Source :
Muriel Ulmer, Adjointe à la direction | Maison de l’architecture du Québec
Photo :
À GAUCHE: Andrea Wolff | À DROITE: Alain Laforest | Source: Maison de l’architecture du Québec
 

Andrea Wolff et Alain Laforest, membres du conseil d’administration, sont honorés par l’Institut royal d’architecture du Canada

Communiqué de presse :

« Montréal, le 1er juin 2017

Honneurs… honneurs !

La Maison de l’architecture du Québec est heureuse de féliciter deux piliers essentiels de son conseil d’administration, l’architecte Andrea Wolff et le photographe Alain Laforest, pour les nominations honorifiques que l’Institut Royal d’architecture du Canada (IRAC) vient de leur conférer.

Associée principale de l’agence ARCHITEM Wolff Shapiro Kuskowski architectes, madame Andrea Wolff vient d’être nommée Fellow par l’IRAC.

Photographe d’architecture et cofondateur de la MAQ, monsieur Alain Laforest s’est vu conférer le titre de membre honoraire de l’IRAC « en reconnaissance de son service méritoire et de son dévouement envers la profession architecturale ».

PROFILS

Andrea Wolff

La carrière inspirante de cette agence de prestige qu’est ARCHITEM, fondée en 1986 par trois amies fonceuses alors en tout début de carrière (Elizabeth Shapiro, Magdalena Kuskowski et Andrea Wolff), donne depuis 30 ans maintenant ses lettres de noblesse à l’architecture, qu’elle soit « au féminin » ou pas, réalisant avec talent et perfectionnisme raffiné des projets du plus haut calibre – comme la récente remise en espace de la collection européenne du Musée des Beaux-Arts de Montréal. Andrea Wolff, née en Uruguay, diplômée de McGill en 1977, ayant débuté chez Moshe Safdie puis Dimakopoulos & Partners et oeuvrant plus souvent dans les sphères anglophones, est peut-être moins visible pour nous que d’autres architectes de calibre comparable. C’est une injustice que l’IRAC contribue, ici, à réparer. Grâce à son incroyable leadership, avec ses clients et ses associées, Andrea Wolff a su bâtir et mener au succès une agence où valeurs humaines, éthiques et esthétiques se conjuguent, où il fait bon vivre et travailler, pour ses 15 employés de tous horizons.

Par son tonus, son dynamisme, ses idées créatives et justes, sa joie de vivre, son optimisme à toute épreuve, comme par sa douce intransigeance sur le plan des idéaux que nous partageons ensemble à la MAQ, Andrea Wolff est une force majeure dans notre conseil d’administration, auquel elle participe depuis 2004, actuellement comme vice-présidente. Bravo, chère jolly good Fellow !

Alain Laforest

Photographe d’architecture et cofondateur de la MAQ, Alain Laforest est donc désormais membre honoraire de l’IRAC. Saluons au passage l’initiative de l’IRAC de reconnaître la contribution de professionnels d’autres disciplines que celle d’architectes stricto sensu. Alain Laforest est bien entendu vital à l’action de la MAQ depuis 2001, intra comme extra conseil, étant l’un des quatre fondateurs de l’organisme, et bénévole actif autant qu’inventif à l’idéation, au commissariat comme à la direction technique. Ses services passionnés et compétents envers les causes architecturales, sa créativité, son idéalisme, ne s’arrêtent pas à notre organisme, comme en témoigne son CV fourni.

Jusqu’en 2009, et pendant 32 ans au service de Phyllis Lambert et du Centre canadien d’architecture, au Service photo qu’il y a créé et dirigé, militant d’occasion dans ses causes patrimoniales (Milton Parc etc.) ou créateur multimédias (lumière, vidéos, etc.) aux expositions du CCA, Alain Laforest poursuit une carrière de photographe d’architecture reconnu, discipline qu’il enseigne à la faculté d’aménagement de l’Université de Montréal depuis 2010. Il s’est vu confier de vastes missions photographiques comme la recension complète des bâtiments d’intérêt patrimonial (institutions et résidences) de l’arrondissement du Mont-Royal ou la construction de la Caisse de dépôt. Ses 25 ans de collaboration avec l’Atelier Pierre Thibault ont donné lieu à une exposition et deux monographies (Maison nature, éd. La Presse et Monographie MAQ 03 – Pierre Thibault vu par…) et ses reportages en architecture avec des agences telles que In Situ, Big City et autres, sont publiés dans la plupart des revues spécialisées (de Domus à Architectural Digest ou Maison à Vivre) tandis que ses corpus d’images en recherche plus personnelle ont été exposés en Belgique, France et Canada. Une vision compréhensive, approfondie, de l’architecture et de ses enjeux, comme de son inscription dans le paysage urbain ou naturel, traverse tout l’ensemble de son oeuvre photographiée.

Une reconnaissance, donc, bien méritée, et un C.A. qui nous honore !

Rappelons pour conclure que les autres membres du C.A. de la MAQ sont : notre actuel président et cofondateur, Jean-Pierre LeTourneux (lui-même Fellow de l’IRAC depuis 2007), notre directrice et cofondatrice Sophie Gironnay, et nos conseillers le chercheur et professeur Georges Adamczyk (UdM), l’architecte Rami Bebawi (KANVA, jeune firme récipiendaire de deux prix prestigieux remis par l’IRAC, soit le Prix d’excellence pour l’Innovation en architecture pour le projet Irène, et le Prix du cabinet d’architectes de la relève en 2015), l’architecte de paysage Michel Langevin (NIP) et l’avocat Alain Milette (UQAM). »

Pour consulter le communiqué de presse original…

Pour visiter le site internet de l’Institut royal d’architecture du Canada…

Pour visiter le site internet de la Maison de l’architecture du Québec…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *