Source :
Conseil national de recherches du Canada
Photo :
Les éditions 2015 des codes répondent aux besoins en constante évolution des Canadiens et tiennent compte des nouvelles technologies et recherches et des nouveaux matériaux. (Groupe CNW/Conseil national de recherches Canada)
 

Quelque 600 modifications apportées aux éditions 2015 du Code national du bâtiment, du Code national de prévention des incendies et du Code national de la plomberie

Extrait du communiqué de presse :

« Les Canadiens ont maintenant accès à l’édition 2015 des publications de Codes Canada

OTTAWA, le 28 juin 2016 /CNW/ – Les Canadiens exigent des constructions plus sécuritaires, plus saines et plus accessibles comme endroits où vivre, travailler et se divertir. Afin de satisfaire à ces exigences, quelque 600 modifications ont été apportées aux codes modèles nationaux de construction publiés par Codes Canada. Les éditions 2015 des codes répondent aux besoins en constante évolution des Canadiens et tiennent compte des nouvelles technologies et recherches et des nouveaux matériaux.

  • Tous les bâtiments au Canada seront désormais calculés en fonction des forces sismiques, sans égard au niveau de risque.
  • De nouvelles exigences de conception amélioreront l’accessibilité des escaliers et des salles de toilettes.
  • Le fait de faire passer la dimension minimale du giron des marches à l’intérieur des maisons de 210 mm à 254 mm pourrait réduire les risques de chute jusqu’à 64%.
  • Les nouvelles exigences relatives au débit d’alimentation des douches permettront de diminuer la consommation d’eau dans les bâtiments.
  • Des mesures de protection supplémentaires telles que des normes plus élevées pour les systèmes de gicleurs permettront la construction de bâtiments en bois de 6 étages.

« Je suis très heureux d’annoncer le lancement de l’édition 2015 des publications de Codes Canada, a déclaré Douglas Crawford, président de la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies. Leur élaboration est le fruit de nombreux efforts déployés par plus de 600 bénévoles dévoués, dans le cadre de vastes consultations, et de l’excellent soutien du personnel de Codes Canada. Ce travail a bénéficié de notre partenariat continu avec les provinces et territoires et de nos relations de travail solides avec des intervenants clés ». »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour se procurer les nouveaux codes…

Pour visiter le site internet du Conseil national de recherches du Canada…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *