Source :
Laurence Côté | Zone franche
 

Plus de 2 000 cimetières menacés | L’Institut voit le jour afin de préserver ce précieux héritage collectif

Extrait du communiqué de presse :

« Montréal, le 27 mai 2016 – En réponse aux risques de détérioration qui planent sur les cimetières québécois, des intervenants du domaine funéraire lancent l’Institut du patrimoine funéraire du Québec.

Organisme à but non lucratif indépendant, l’Institut du patrimoine funéraire du Québec est une initiative rassembleuse qui a pour objectifs de regrouper les personnes intéressées à la promotion, la sauvegarde et la conservation du patrimoine funéraire, de participer à la création d’un centre rassemblant toute documentation pertinente en la matière, de sensibiliser le public à l’importance de l’histoire et de la sauvegarde du patrimoine funéraire et enfin, de contribuer à la réalisation de projets de sauvegarde et de mise en valeur d’ouvrages du patrimoine funéraire du Québec.

« En raison de plusieurs facteurs sociaux, l’état du patrimoine funéraire au Québec suscite des inquiétudes grandissantes. Nos cimetières sont les témoins d’une partie de notre histoire collective, et pourtant, leur préservation est menacée. La création de l’Institut du patrimoine funéraire du Québec s’inscrit dans une perspective globale et à long terme qui vise à apporter des solutions concrètes afin de sauvegarder cet héritage précieux », a affirmé Yoland Tremblay, président de l’Institut du patrimoine funéraire du Québec. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet (en construction) de l’Institut du patrimoine funéraire du Québec…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *