Marc-André Carignan

 
 

Voici à quoi ressemble l’intérieur de la tour olympique

La nouvelle avait fait surface en octobre dernier, mais elle s’est officiellement confirmée la semaine dernière: le Mouvement Desjardins occupera le mât du Stade olympique de Montréal à compter de 2018. Mille employés occuperont sept étages de la tour inclinée pendant au moins quinze ans, soit environ 80 % de l’espace disponible.

Voilà une excellente nouvelle, considérant que le mât est vide depuis son parachèvement datant de la fin des années 1980. Mais à quoi ressemble l’intérieur de cette fameuse tour olympique?

Le photographe et architecte montréalais, Olivier Blouin, a la réponse dans ses archives personnelles. Ce dernier m’a contacté la semaine dernière pour partager une série de photos qu’il avait prises en exclusivité en octobre dernier à la demande de la Régie des installations olympiques (RIO).

«L’intérieur de la tour n’avait jamais vraiment été documenté parce que ce n’était pas un grand intérêt pour personne ces dernières années, m’a-t-il expliqué. Dans leurs archives, à la RIO, il n’y avait aucune photo professionnelle des espaces intérieurs.»

L’arrivée de Desjardins aurait donc incité les dirigeants du Parc olympique à documenter le mât du Stade, avant que des modifications soient apportées lors de l’aménagement des espaces à bureaux.

 

Tour du Stade Olympiqye de Montréal

Tour du Stade Olympique de Montréal / © Olivier Blouin

Tour du Stade Olympiqye de Montréal

Tour du Stade Olympique de Montréal / © Olivier Blouin

 

«C’est une structure très impressionnante, poursuit-il. Quand on voit à l’intérieur les immenses poutres de béton, on ne peut qu’imaginer tout le travail derrière cette construction.»

 

Tour du Stade Olympiqye de Montréal

Tour du Stade Olympique de Montréal / © Olivier Blouin

Tour Stade_Olivier Blouin-1

Tour du Stade Olympique de Montréal / © Olivier Blouin

 

Pour le photographe, présenter quelques unes de ses photos sur la place publique allait de soi. «On est tous collectivement propriétaire de cette tour, mais personne n’y a accès, indique-t-il. En tant qu’architecte, je trouve que c’est une belle occasion [avec mes photos] de faire découvrir quelque chose de méconnu au grand public.»

 

Tour du Stade Olympiqye de Montréal

Tour du Stade Olympique de Montréal / © Olivier Blouin

Tour du Stade Olympiqye de Montréal

Tour du Stade Olympique de Montréal / © Olivier Blouin

Tour du Stade Olympiqye de Montréal

Tour du Stade Olympique de Montréal / © Olivier Blouin

 

Pour en savoir plus sur le photographe Olivier Blouin:
www.olivierblouin.com

Marc-André Carignan, b.arch.,
Chroniqueur en architecture et design urbain
Kollectif (section D'ici et d'ailleurs)

En savoir plus sur Marc-André

Crédit photo: Marose Photo

Commentaires

J. Rocheleau

Il est grandement dommage que tout cet espace ne soit pas utilisé…..galerie d’art. salle de danse, pourquoi pas un skate-park…des boutiques d’artistes d’ici, des expositions , des abris pour itinérants., murs d’escalade….la liste est longue

Mélanie Pageau

Magnifique structure architecturale. Ce sera un lieu de travail à tout le moins inspirant. Et pour une organisation bien d’ici.
Il ne restera qu’à meubler avec un design… D’ici!
Merci pour cette publication.

Diane Ross

Il est vrai qu’il serait fort intéressant que ces espaces soient occupés par des galeries d’art, des boutiques ou autres projets. Je suis certaine que plusieurs pourraient avoir des idées géniales. Montréal devrait lancer un concours : Projets pour occuper les espaces de la tour Olympique.

Luc Riverin

Bravo ! Elle est très belle de l’intérieur la grande…. On est tous fière d’elle …

Nicole Poissant

Je trouve vraiment dommage que ces espaces soient occupés par des bureaux. On ne peux pas faire mieux? Quoique l’argent que nous rapportera sa location sera bienvenu, c’est tout de même frustrant et étonnant que la tour soit demeurée innocuppée pendant près de 40 ans. Cela dit, et si ce n’est pas déjà trop tard, je suis d’accord avec le commentaire qui me précède au sujet de lancer un concours pour trouver des idées. J’ajouterais par contre une condition importante: que l’espace nous serve collectivement pour que nous puissions tous en profiter! Alors oui, des jardins urbains, des salles de spectacles, des espaces récréatifs en tout genre, etc.

Pierre Potvin

Merci Monsieur Blouin de nous avoir fait connaître ce lieu inconnu.
Merci aussi a Monsieur Marc-André Carignan pour ce beau reportage.
Bravo à vous deux
Pierre Potvin

Un fumeur trop taxée

Et pourquoi pas un espace collectif pour les fumeurs… vu qu’ils en ont payés une grosse partie au fil des années avec la taxe sur les cigarette pour le stade 😉

antoine s.bonetto

Je ne fume plus, mais j’adore cette idée!
Par son sarcasme, elle possède des vertus marketing.
Bien qu’au premier degré cette proposition soit totalement à l’opposé du spectre de la rectitude politique, une telle initiative démontrerait bien toute l’inclusivité, et le non jugement dont font part la grande majorité des montréalais…
Après tout cette tour penchée possède déjà un formel évocateur du fumeur et de sa substance asservissante, non?
Créer c’est désobéir…
Créativement vôtre 😉

Jean-Pierre Mercier

Quand j’ai appris que Desjardins devait y déménager ses centres d’appel je croyais que c’était une plaisanterie, ensuite qu’il n’auraient pas de lumière, mais je dois dire que c’est un fabuleux emplacement pour un centre de contact client du futur. Les photos montrent un intérieur assez incroyable. Il ne reste plus qu’à ce qu’ils mettent un logo géant sur la tour, on le verra d’avion en arrivant à Dorval.
Les centres relationnel client du futur: http://www.challenge-action.com/blog/futur-centres-dappel-de-contact-client-centre-relationnel-client/

Roger Lessard

Incroyable que cette espace ne fut pas employée pendant 40 ans.Quel dommage on aurait pu payer les réparations qui fut faites depuis ce temps pour la toile
Merci a vous deux

Madeleine Paquette-Valiquette

Fabuleux/magnifique.
J’aimerais énormément visionner ces espaces lorsque l’aménagement
sera terminé. Bravo Desjardins.

Jean-François Lord

Merci de m’avoir fait découvrir ce lieu qui m’intriguait depuis si longtemps. Je croise les doigts pour que le 20% de libre soit utilisé à des fins récréatives pour inciter les gens à venir davantage dans l’est.

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *