Source :
Denis Boucher | Conseil du patrimoine religieux du Québec
Photo :
Détail de vitrail de la cathédrale Christ-Roi à Gaspé l’architecte Gérard Notebaert (1968). Crédit photo : Conseil du patrimoine religieux du Québec.
 

« Situation des lieux de culte en mutation au Québec: des chiffres inquiétants qui annoncent de lourdes pertes »

Extrait du communiqué de presse: 

« Montréal, le 6 novembre 2014 – La situation des lieux de culte en mutation se détériore rapidement. Alors que les fermetures, mises en vente et démolitions se multiplient, près de 200 édifices n’ont pas trouvé de nouvelle fonction pour assurer leur avenir. C’est ce que révèle les derniers résultats de l’enquête du Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ) sur la situation des lieux de culte en mutation dévoilés à l’occasion du Forum sur le patrimoine religieux.

Amorcée il y a 4 ans, cette enquête vise à documenter les cas de lieux de culte en mutation, c’est-à-dire fermés, vendus, transformés et démolis. C’est à partir du corpus des 2751 édifices inventoriés en 2003 par le CPRQ que s’effectue la recherche, permettant aujourd’hui d’établir des comparaisons avec les chiffres du dernier coup de sonde effectué il y a 30 mois, soit en mai 2012. Les résultats révèlent d’abord une augmentation rapide des mutations depuis cette date, totalisant 434 cas (+164). C’est une moyenne de 45 mutations par année depuis 2011 et 72 mutations pour la seule année 2014. L’enquête révèle aussi que les édifices qui ont une valeur patrimoniale importante sont davantage touchés qu’avant: 117 sont identifiés (+ 45), parmi lesquels 31 sont protégés en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. »

Pour lire la suite du communiqué de presse et consulter le rapport…

 

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *