MARS 2017
Projet du mois

Photos :
Maxime Brouillet

Maison Notre-Dame-de-Grâce par La SHED architecture

« Située dans le Village Monkland à Montréal, la résidence de deux étages datant des années 1930 a été complètement transformée et agrandie par l’arrière. Les interventions de la firme la SHED architecture misent sur un jeu de forts contrastes. Les principes utilisés, jouant sur la juxtaposition entre les époques mais également sur les contrastes entre le blanc et le noir, confèrent une esthétique monochrome et désaturée, où l’absence de couleurs est prédominante.

Bien que majeure, la rénovation visait à conserver et à intégrer de nombreux éléments d’origine et ainsi faire perdurer la mémoire du lieu. Le caractère traditionnel reste présent grâce aux fenêtres à guillotine à carreaux, aux radiateurs, aux boiseries d’origine ainsi qu’au manteau de foyer en briques. L’élément central de la demeure est sans contredit l’escalier. La balustrade de bois d’époque a été restaurée, alors que les marches opaques ont été remplacées par de nouvelles, fines et ajourées, donnant l’impression de flotter. Les nouvelles interventions sont quant à elles traitées avec raffinement, avec des détails minimalistes et résolument contemporains.

Au rez-de-chaussée de la résidence se trouve le salon, donnant vers l’avant. Cette pièce a conservé une organisation traditionnelle, orientée autour du volume du foyer de briques blanches. Afin de décloisonner les espaces de vie et de générer une organisation plus fluide, l’ouverture existante a été agrandie entre le salon et la cuisine. Jouant toujours avec le blanc et le noir, la cuisine s’insère au cœur de la maison avec une modernité bien assumée. L’îlot minimaliste est entièrement paré d’une matière d’un noir profond. Vers l’arrière, dans le volume agrandi, se trouve un petit boudoir, largement fenêtré sur la cour arrière.

À l’étage, l’escalier est surplombé d’un impressionnant lanterneau, baignant de lumière cet espace ainsi que le coin musique situé à proximité. La suite principale prend place à l’arrière de la résidence et peut se fermer de l’aire de circulation grâce à une grande porte pivotante dissimulée dans l’épaisseur du mur. Dans la salle de bain principale, le marbre blanc s’agence harmonieusement au meuble lavabo entièrement noir. Le bain, déposé sur ce tapis de marbre, se retrouve le long des grandes fenêtres de verre givré qui offrent à la fois intimité et luminosité.

Au sous-sol, l’escalier d’acier noir se découpe devant le mur de fondation d’origine, laissé apparent afin de dévoiler sa texture unique. Un coin gym est également aménagé devant une paroi de verre plancher-plafond donnant sur le garage.

De l’extérieur, l’agrandissement situé à l’arrière se lit comme un volume simple et au revêtement lisse et noir, dont le mur arrière est entièrement occupé par des fenêtres de grande dimension. Cette intervention contemporaine se détache visuellement du bâtiment d’origine et de son revêtement de briques rouges dans lequel ont été conservées volontairement les ouvertures plus traditionnelles.

La palette désaturée de la Maison Notre-Dame-de-Grâce et son style contemporain classique lui ont permis de remporter le Prix Espace résidentiel de 1600 à 3200 pc aux Grands Prix du Design 2017. »


 

Fiche technique: 

  • Type : Maison Unifamiliale
  • Intervention : Transformation complète / Design Intérieur
  • Localisation : Montréal, Qc
  • Date de fin de projet : Mai 2016
  • Superficie : 1900 p.c.
  • Crédit photo : Maxime Brouillet
  • Source : Christian Laporte, Coordonnateur, La SHED architecture

Pour visiter le site internet de La SHED architecture…

Pour consulter tous les « Projets du mois » (via la page Facebook de Kollectif)…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *