Source :
André Gauvreau | Communication, accueil et développement | Centre d'histoire de Montréal, Service de la culture, Ville de Montréal
Photo :
Bibliothèque et Archives Canada, e000756917
 

Préparation d’une exposition commémorative à l’occasion des 50 ans d’Expo 67

Extrait du communiqué de presse :

« Montréal, le 20 avril 2016 – L’année 2017 marquera le 50e d’Expo 67. Le souvenir ravi de l’événement illumine encore aujourd’hui les Montréalais de diverses origines. Des centaines de milliers d’entre eux ont passé des journées entières à parcourir la ville rêvée de Terre des Hommes sur les « îles inventées », comme le chantait Stéphane Venne. Leur émerveillement a traversé le temps, suscitant la curiosité et l’envie de plusieurs générations.

Beaucoup des témoins de cette époque ont découvert Expo 67, ses pavillons, ses hôtesses et ses expositions, dans la fleur de l’âge, en même temps que l’amour, le désir, la contestation, les Beatles, …le goût du tabac et…de tant de choses encore.

L’après 1967…
Pendant que les Québécois et les Montréalais fêtaient le monde et s’affirmaient, les sociétés d’après-guerre craquaient de toute part. La jeunesse du monde commençait à secouer les idées reçues et les habitudes de leurs parents. Expo 67 devait être pour nombre d’entre eux un point tournant. Ils allaient adopter le site d’Expo pour ne plus le quitter. 1968, 1969…Des concerts mémorables aux rencontres déterminantes, la Terre des Hommes (et des femmes!), fut pour la jeunesse de l’époque une terre de liberté. Passant de 1967 l’élégante, à 1968 la déjantée et 1969, la révolutionnaire, la société québécoise a basculé rapidement dans un nouveau monde déjà habité par sa jeunesse. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet du Centre d’histoire de Montréal…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *