Centre Canadien d’Architecture

Source :
Centre Canadien d’Architecture
Photo :
Peter D. Eisenman, « un modéle pour la Falk House (House II) », vers 1969. Épreuve argentique à la gélatine montée sur carton et superposée au crayon de couleur sur film plastique, 7,25 × 9,38 cm. DR1994:0130:455, Fonds Peter Eisenman, Collection CCA | Crédit(s) © CCA
 

Un modèle pour la Falk House (House II) – Sarah Hearne sur une photo mal étiquetée

Extrait de l’infolettre du CCA :

« Nous avons toujours travaillé en prenant pour acquis que vous pourriez être partout dans le monde, et cette infolettre hebdomadaire, riche en mises-à-jour sur nos programmes et en nouveau contenu généré par nos projets curatoriaux, nos projets de recherche et nos publications, en est une vérification constante. Ces jours-ci, nous sommes encore plus dévoués à cette lettre qui est une façon de faire circuler et de générer avec vous des conversations à propos de l’architecture – une façon de vous donner accès au travail que l’on est en train de faire, même si nous sommes nous-mêmes maintenant dispersés.

Cette semaine, nous publions un essai par Sarah Hearne au sujet d’une photographie mal identifiée d’une maison construite pour ressembler à un modèle. Dans cet extrait de notre plus récente publication, Architecture Itself and Other Postmodernization Effects, Hearne révèle certains gommages sur la photographie de Peter Eisenman qui ont été rendus possibles par un nouveau contexte reprographique et qui, finalement, sont rendus invisibles. Elle débute ainsi :

« Quelque part entre le printemps 1972 et l’automne 1973, Randall Korman, alors assistant à l’agence de Peter Eisenman, a loué un Piper PA-28 « Cherokee » à l’aéroport de White Plains, dans le nord de l’État de New York, et s’est envolé vers Hardwick, au Vermont. Là, mettant à profit ses aptitudes de pilotage qu’il avait acquises pendant son service militaire, et, muni d’un appareil Konica SLR équipé d’un téléobjectif, il a pris des photographies aériennes de la House II d’Eisenman récemment achevée. L’idée de cette expédition venait d’Eisenman lui-même, la photographie ayant en quelque sorte valeur de démonstration : un test comparatif du bâtiment réalisé par rapport à son concept. … » »

Pour lire la suite…


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *