Tony Babinski + Michel Lauzon

Source :
Michel Lauzon | LAAB Collective
Photo :
Crédit : Scènes libres
 

MANIFESTE | Sauvons la saison 2020 des festivals et l’été culturel

Extrait du manifeste :

« La pandémie du COVID-19 a imposé une suspension abrupte à tous les spectacles en salle et festivals. En repensant l’espace extérieur selon la distanciation sociale, SCÈNES LIBRES permet qu’une partie du spectacle puisse avoir lieu en toute sécurité.

SCÈNES LIBRES: une idée originale de Tony Babinski (The Foxglove Concern) et Michel Lauzon (LAAB collective)


Les industries culturelles, les arts de la scène et les arts vivants ont été parmi les plus durement touchés par la pandémie du Covid-19 et par le confinement international qui en a découlé. Partout les citoyens ont été contraints à l’isolement social et à la quarantaine, annulant ou reportant les événements culturels et les spectacles. L’industrie internationale des concerts est actuellement en hibernation forcée pour une durée indéterminée, et les rassemblements publics sont pour l’instant interdits par les autorités en raison de la santé publique.

Nombreux demandent quand il sera permis et sécuritaire de se rassembler à nouveau pour célébrer la culture.

Cette fermeture prolongée a durement touché l’industrie du spectacles partout dans le monde, et Montréal, métropole des festivals et de la joie de vivrene fait pas exception. La nôtre est une ville célébrée internationalement pour ses festivals d’été. Le Festival international de jazz de Montréal, le Festival Juste pour rire et le festival de musique Osheaga, entre autres, attirent des centaines de milliers de personnes et en emploient des dizaines de milliers d’autres. Jusqu’à ce qu’un vaccin au covid-19 soit trouvé, ces artistes et techniciens du spectacle se retrouvent sans emploi rémunéré dans leur domaine de prédilection. En outre, les travailleurs et les entrepreneurs des activités associées telles la restauration et le commerce de détail qui profitent des avantages marginaux de la saison des festivals subissent des dommages collatéraux. Enfin et surtout, les citoyens qui ont subi les diverses privations de quarantaine et de distanciation sociale doivent se passer de la joie et de la consolation de se réunir cet été et de regarder les artistes livrer leurs performances préférées.

À ce jour, aucune décision gouvernementale n’a été prise quant à la date à laquelle les événements culturels et spectacles pourront avoir lieu à nouveau. De par leur nature, les spectacles et les arts de la scène sont présentement considérés comme trop risqués, car ils semblent rendre impossible toute distanciation sociale nécessaire. Nous sommes pleinement conscients que, à ce jour, tous les spectacles et rassemblements publics au Québec sont interdits jusqu’au 31 août.

À cet égard, Scènes Libres n’a aucunement l’intention de remettre en cause la politique et les décisions de santé publique. Au lieu de cela, nous proposons une idée dans le cadre d’un dialogue continu, bien conscients que la politique évolue à mesure que nous en apprenons davantage sur Covid 19 et mesurons l’impact du retrait progressif des mesures de confinement.

Cela étant dit, nous croyons fermement qu’une certaine proportion des spectacles peut revenir dans les mois à venir, en toute sécurité. Nous invitons donc les promoteurs, les artistes et les autorités de santé publique à reconsidérer nos paradigmes collectifs sur la distanciation sociale afin de trouver une solution à cette impasse actuelle. »

Pour lire la suite du manifeste…


Pour plus d’information à propos de Tony Babinski…

Pour plus d’information à propos de Michel Lauzon…

Commentaires

Peter Roper

Brilliant !

Perhaps one item that could be included in the planning : places for kids to play, ( playgrounds in Quebec have been reopened ), overseen by parents and guardians, during performances.

Otherwise forge on!

And do let me know if I can assist in anyway.

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *