Source :
Agnès Anger | Agente de communication | École d’architecture de l'Université de Montréal
Photo :
Anne Cormier. Courtoisie de la Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal.
 

« Lettre de fin de mandat de la part d’Anne Cormier »

Extrait de la lettre: 

« Huit ans plus tard, le mot de la fin

À la fin du mois, je terminerai mon second mandat à la direction de l’École d’architecture de l’Université de Montréal. J’y ai passé huit années passionnantes et je suis reconnaissante à tous ceux qui m’ont appuyée durant tout ce temps. J’espère avoir été à la hauteur de l’honneur qui m’a été fait lorsque j’ai été nommée directrice en 2007 à la suite de Georges Adamczyk pour qui j’ai toujours eu beaucoup de considération. Il n’était pas facile de lui succéder. Je salue aujourd’hui mon collègue Jacques Lachapelle qui prend la relève. Je suis persuadée qu’il a depuis longtemps très bien saisi les enjeux et les défis de la direction et qu’il saura tirer, avec rigueur et intelligence, le meilleur parti du très grand potentiel de l’École.

Mes deux mandats m’ont donné la chance d’être immergée au quotidien dans un environnement sans doute exigeant, mais surtout extrêmement stimulant, et d’être entourée de collègues et d’étudiants brillants. Sans me confondre en interminables remerciements, je tiens absolument à souligner l’apport inestimable du personnel de l’École et en particulier celui d’Agnès Anger sans qui je n’aurais certainement pas réussi à tenir le cap. Je souhaite également évoquer le grand plaisir que j’ai eu au cours des dernières années à collaborer de très près avec les directeurs des autres unités de la Faculté, Paula Meijerink, Fabienne Munch et Frank Scherrer ce qui m’a permis de mieux saisir les points de convergences de nos disciplines respectives ainsi que nos ambitions communes. L’importance que j’accorde à la discipline de l’architecture, à l’identité de l’École et à la départementalisation de la Faculté a, je l’espère, toujours été claire. Mais cela n’affecte en rien mon intérêt pour un projet facultaire. J’ai bien présenté ma candidature au poste de doyen l’an dernier. Notre Faculté regroupe des disciplines exerçant une influence majeure sur la définition des territoires et des lieux de vie. Elle doit contribuer à affirmer la légitimité et l’importance de chacune de ces disciplines, leurs autorités respectives, soutenant ainsi la pertinence même de la Faculté comme lieu de leur pouvoir collectif. »

Pour lire la suite de la lettre…

Pour lire les mots de remerciements du nouveau directeur de l’École d’architecture, Jacques Lachapelle…

Pour visiter le site internet…

Sur une note personnelle, je te remercie Anne pour tout ce que tu as fait durant les 8 dernières. Tu as été capitaine d’un bateau qui n’est pas toujours facile à diriger, mais qui en même temps, est tellement passionnant et surtout, inspirant!

Tu as su être à l’écoute des autres, tu as fait preuve de persévérance lorsqu’il le fallait et ton dévouement à la cause de l’éducation des futures générations d’architectes a été irréprochable!

Merci au nom de tous chère Anne,

Martin xx

Martin Houle, architecte MIRAC
Directeur-fondateur de Kollectif et
Gradué de l’École de d’architecture de l’Université de Montréal (2001)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *