Le Quartier des spectacles braque les projecteurs sur la Cinémathèque québécoise

« 5…4…3…2…1…Lumière ! C’est aujourd’hui à 18h, que la Cinémathèque québécoise inaugure son projet de mise en lumière dans le cadre d’un événement public et festif. Fruit d’une collaboration entre le Partenariat du Quartier des spectacles et la Cinémathèque, la réalisation de cette oeuvre lumineuse signée Lightemotion vient révéler l’importance de cet acteur culturel dans ce quadrilatère à vocation cinématographique du Quartier des spectacles.

« Nous avons développé le concept d’éclairage de l’édifice de la Cinémathèque comme un espace de lumière en mouvement, métaphore de l’image en mouvement qu’est le cinéma. Le principe est simple et actif, nous avons monté un écran de pixel oscillant, suggérant un appel vers l’intérieur. L’idée d’ensemble tourne autour du mariage de l’ancien et du nouveau : la passerelle de verre moderne est inondée d’une lumière dynamique qui donne l’impression de flotter dans le vide, tandis que l’ancienne partie, d’architecture plus classique, surgit de l’obscurité grâce à des faisceaux lumineux éclairant les pilastres tels des personnages sous les feux de la rampe », explique François Roupinian, président de Lightemotion. À partir des orientations d’Intégral Ruedi Baur + Intégral Jean Beaudoin, directeurs artistiques du Plan lumière du Quartier des spectacles, Lightemotion a créé un concept d’éclairage architectural et scénographique qui souligne l’identité de ce lieu et le révèle aux passants depuis les rues Saint-Denis, De Maisonneuve et Sanguinet.

À ce concept de base s’ajoute la signature lumineuse commune – la distinctive double ligne de points rouges projetée sur le sol à l’entrée de plusieurs lieux de diffusion culturelle du quartier – réalisée par l’artiste lumière Axel Morgenthaler. Symbolisant la rue Sainte-Catherine, axe de découverte du Quartier des spectacles, cette signature lumineuse de nouvelle génération est dynamique et programmable. Ce luminaire novateur consomme 83 fois moins d’énergie qu’une ampoule conventionnelle en plus de durer 25 fois plus longtemps. »

Pour plus d’information (communiqué de presse officiel)…

Pour visiter le site Web du Partenariat du Quartier des spectacles…

(Source: Jonathan Lapalme, Chargé des communications, Partenariat du Quartier des spectacles. Crédit photo: Martine Doyon, Partenariat du Quartier des spectacles)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *