Lauréats – CCA – "16e Charrette interuniversitaire – ALTEROTOPIA"

« Lauréats de la 16e Charrette interuniversitaire du Centre Canadien d’Architecture autour du thème «ALTEROTOPIA».

Montréal, le 11 novembre 2010 – À l’issue de la clôture de la 16e édition de la Charrette interuniversitaire en architecture, urbanisme, design et architecture de paysage, les lauréats ont été annoncés par le jury hier soir. Ce concours à l’initiative du Centre Canadien d’Architecture (CCA) et des universités montréalaises (Université de Montréal, UQÀM et Université McGill), en partenariat avec d’autres universités canadiennes, a mis une nouvelle fois au défi étudiants et stagiaires, en les invitant à réfléchir sur les enjeux et problématiques de l’architecture contemporaine autour du thème «ALTEROTOPIA : fabriquer une autre ville/suturer/rapprocher/partager ».

LES LAURÉATS
Deux premiers prix ex-æquo ont été décernés à une équipe d’étudiants de l’Université Carleton, Benoît Lagacé, Adam Johnston, Jessica MacDonald, Cipriano Nolan et Josh Armstrong et une équipe de deux jeunes diplômées de l’UQAM, Anik Poirier et Albane Guy. Deux mentions ont également été remises à des participants de l’Université de Montréal et de l’Université McGill (voir Annexe 1).

LE CONTEXTE
Les étudiants de l’Université de Montréal, des universités McGill et Laval, de l’UQAM, de Carleton (Ottawa) et Ryerson (Toronto) ont rivalisé d’inventivité, du 4 au 7 novembre 2010, pour présenter au jury des propositions d’aménagement urbain adaptées à l’arrondissement de Montréal-Nord, la zone d’étude choisie pour ce projet étant le boulevard Léger à l’Est, de l’avenue Salk au boulevard Albert Hudon.

Caractérisé par son tissu social et urbain distinctif, de par la diversité ethnique et culturelle de ses résidents et la dislocation notable du paysage urbain de ses limites, ce quartier du nord-est, où la petite échelle semble dominer, présente un défi intéressant sachant qu’il représente l’une des plus grandes densités d’occupation du sol dans la ville de Montréal, mais aussi la population la plus défavorisée de l’arrondissement.

C’est ainsi que les concurrents de la Charrette ont été appelés à rechercher des alternatives aux démarches habituelles de l’urbanisme et de l’architecture en s’inspirant de la signification du terme Alterotopia : «Autant des espaces autres, et de l’autre, que des espaces construits et partagés avec les autres, avec ceux qui diffèrent de nous et qui nous importent». »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour consulter le projet de l’équipe de l’UQAM (le projet de Carleton n’était pas encore disponible lors de la publication de cet article)…

Pour visiter le site internet de la Charrette 2010…

Pour visiter le site internet du CCA…

(Source: Isabelle Huiban, Chef, Relations de presse, Centre Canadien d’Architecture)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *