La tour Eiffel se refait une beauté

« Depuis l’origine, la tour Eiffel est entièrement repeinte tous les 7 ans. Sa 19ème campagne de peinture commence en mars 2009. Elle se terminera après 18 mois de travaux, sans que jamais le monument ne ferme au public.

La campagne de peinture est un événement important de la vie du monument et revêt, comme tout ce qui est lié à la tour Eiffel, un caractère véritablement mythique : pérennité d’un ouvrage d’art connu dans le monde entier, couleur du monument symbole du paysage parisien, prouesse technique des peintres insensibles au vertige, importance des moyens mis en oeuvre.

Un ouvrage gigantesque, garant de la pérennité de la Tour

La tour Eiffel est construite en fer puddlé, matériau dont la longévité est quasi éternelle pour peu qu’il soit repeint régulièrement ! En effet, plusieurs facteurs peuvent mettre en péril ce métal : la rouille, la pollution inhérente à une grande ville, les déjections d’oiseaux.

25 peintres, équipés de harnais et se déplaçant en toute sécurité grâce aux 60 kilomètres de lignes de vie, vont escalader la Tour pour appliquer 60 tonnes de peinture sur 250 000 m2 de surface à entretenir, dont certaines zones extrêmement difficiles d’accès.

Ils vont décaper, nettoyer, appliquer l’antirouille et la peinture de finition jusqu’à 300 mètres de haut. 1 500 pinceaux appelés « brosses », 1 000 « riflards » (spatules à gratter), 1 000 paires de gants vont être utilisés.

Il faut savoir que les peintres travaillent encore aujourd’hui avec des méthodes traditionnelles déjà utilisées du temps de Gustave Eiffel : la peinture de la tour Eiffel ne s’applique que manuellement ! Tous les travaux « à distance » sont interdits, les peintres devant avoir la brosse en main. La peinture au pistolet est bien sûr exclue.

Le « brun tour Eiffel »

La couleur, spécialement conçue pour la Tour et réservée à son seul usage, est le « brun tour Eiffel ». Elle se décline en trois tonalités, de la plus claire au sommet à la plus foncée en bas, pour conserver au monument son aspect élancé dans le ciel de Paris. Cette couleur habille la Tour depuis 1968, mais elle a connu au cours de sa vie d’autres teintes comme le jaune orange en 1899 ou le rouge brun dans les années 50 ! »

Pour plus d’information sur la 19e campagne de peinture 2009-2010…

Pour visiter le site Web officiel de la tour Eiffel…

(Source: Daniel-Joseph Chapdelaine)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *