Conférence – CEBQ – Reconditionnement des fenêtres

« Si on constate la moindre fuite d’air d’une fenêtre existante, on est tenté de conclure que celle-ci est de mauvaise qualité et qu’elle doit être remplacée. En fait, cette fenêtre n’est tout simplement pas étanche à l’air. Pour conserver l’énergie, l’étanchéité à l’air est primordiale et deux fois plus importante que l’isolation – une fenêtre reconditionnée est étanche à l’air et donne le confort recherché.
 
Une fenêtre a des composantes qui s’usent et perdent de leur efficacité avec le temps. Remplacer ces composantes redonne à la fenêtre sa performance d’origine, et souvent la dépasse. Le reconditionnement d’une fenêtre va de la simple mise au point au remplacement de plusieurs composantes.

Il est possible qu’une fenêtre, récente et de bonne qualité, présente un défaut de conception. Dans ce cas, il est possible de redessiner, usiner et remplacer uniquement la pièce déficiente sans devoir remplacer la totalité de la fenêtre.

Au cours des années, l’industrie des fenêtres a constamment amélioré les composantes des nouvelles fenêtres (ie: coupe-froid, glissières, têtes à pression, etc.). Reconditionner une fenêtre permet d’y incorporer ces nouveaux produits et, de fait, la rendre plus performante et plus facile d’utilisation qu’à l’origine. »

Les conférenciers sont M. Yanick Sauvé, M. Pierre Montpetit, M. Jocelyn Bédard, tous du Groupe Fenestra.

Cette conférence, aura lieu le mercredi 26 novembre prochain à la salle A-1600 de l’École de technologie supérieure (Pavillon principal A, 1100, Notre-Dame Ouest, angle Peel au sud) à partir de 17h30 (buffet à 17h00). Membres du CEBQ et étudiants: GRATUIT. Non-membres: 15$ à la porte (taxes incluses).

Pour plus d’information sur le CEBQ…

À noter que les conférences du CEBQ sont admissibles comme activité de formation libre selon les exigences de formation continue obligatoire de l’Ordre des Architectes du Québec (OAQ):

Formulaire déclaration…

Pour plus d’information sur la formation continue de l’OAQ…

(Source: Bulletin électronique du CEBQ du 16 novembre 2008)

Commentaires

Jacinthe Laliberté

Nous avons acheté une fenêtre guillotine en bois,avec extrusion d’aluminium à l’extérieur, pose non comprise, chez ‘Expertise’ associé à ‘Bastille’ de Pohénégamook. Nous l’avons posée fin août 2009. Elle fait 49 »X 74 » et le Patrimoine nous oblige à ce type de fenêtre. Ça nous a coûté 1457 $. Dans chaque volet, à l’intérieur des vitres thermos, il y avait de la colle. Le montant horizontal du volet du haut est renflé et courbe donc. Ce même volet a 1/8 plus long d’un côté que de l’autre.
Beaucoup de problèmes pour une seule fenêtre. La compagnie doit changer les vitres. Mais le dossier traîne et les nouvelles se font plutôt rares. Nous sommes terriblement déçus de cette compagnie et de son fournisseur exclusif. Nous ne savons pas où et comment faire connaître nos doléances et inciter les consommateurs à prendre leurs précautions. Nous aurions bien aimé avoir des avis d’experts pour choisir une bonne compagnie.
Merci.

J.Laliberté
Montréal

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *