Société pour l’étude de l’architecture au Canada

Source :
Martin Drouin | Directeur, Téoros — revue de recherche en tourisme | Professeur, Département d'études urbaines et touristiques ESG UQAM
Photo :
Alexandre Choquette | Tourisme Montréal

Appel à communications | 46e congrès annuel sous le thème « Du renouveau au renouvellement »

Extrait de l’appel à communications :

« La Société pour l’étude de l’architecture au Canada invite toutes les personnes intéressées à soumettre une proposition de communication pour son 46e congrès annuel. Le congrès débutera par une réception le mercredi soir, des présentations du jeudi au samedi, des visites, ainsi qu’un banquet de clôture. Plusieurs événements sont planifiés

Les chercheurs, les professionnels et les étudiants de toutes disciplines dont le travail porte sur l’environnement bâti au Canada désireux de soumettre une proposition peuvent le faire en envoyant un résumé d’un maximum de 250 mots de celle-ci, accompagné d’un c.v. d’une page, à SEAC.2020.SSAC@gmail.com. Veuillez indiquer l’atelier que concerne votre proposition et décrits aux pages suivantes.

  • Recherche par le design : un outil d’innovation dans la production urbaine
  • Dessiner la voie à suivre
  • L’enseignement de l’histoire de l’architecture et du design au Canada
  • La création et la recréation de l’architecture de style impérial au Canada
  • Contextes en évolution et réintégration d’espaces
  • L’architecture et l’urbanisme autochtones : tirer parti de la réconciliation
  • Les séjours en Italie des architectes canadiens : transitions, traductions et transformations
  • La tradition médiévale dans l’architecture canadienne
  • Dé-placements : récits de migrations situés dans l’espace
  • La mondialisation de la recherche architecturale au Canada
  • Repenser les grands parcs publics urbains, entre continuité et réinvention
  • L’expérience sensible comme outil d’analyse des environnements bâtis?
  • Décors et ambiances dans l’architecture ecclésiale au Canada
  • Un exemple de préfabrication avant la préfabrication : la fabrique de portes et fenêtres au 19e siècle
  • Recherches actuelles

La date limite de soumission d’une proposition est le 15 mars 2020.

Les propositions de communications seront évaluées par un comité scientifique formé des présidents d’atelier et de membres de la société. Selon les fonds disponibles, une contribution financière aux frais de voyages des étudiants pourra être allouée après le congrès.

DU RENOUVEAU AU RENOUVELLEMENT

Des domaines de l’architecture à celui du patrimoine, en passant par ceux de l’urbanisme ou de l’architecture de paysage, les notions de « renouveau » et de « renouvellement » viennent régulièrement questionner l’expérience pratique des uns ou les réflexions théoriques des autres. La première, associée à l’historicisme et à l’éclectisme, s’inscrit dans une tradition qui puise ses sources à la Renaissance, même si les gestes de réemplois et de références sont attestés bien avant cette période. Largement célébrée et pratiquée, puis graduellement marginalisée et même conspuée, elle est revenue au centre des débats avec la montée du mouvement de sauvegarde du patrimoine et l’émergence du courant postmoderne. La deuxième notion, beaucoup plus récente, est plus généralement associée à la ville. Elle emprunte tant à l’idée de recyclage, de réhabilitation qu’au désir de transformer et de réinventer des formes nouvelles. Les notions de « renouveau » et de « renouvellement » renvoient, d’une manière explicite ou d’une façon plus subtile, aux problématiques de la continuité et de la rupture. Il s’agit ni plus ni moins, malgré les différences fondamentales entre les deux notions, de penser le monde et l’environnement dans lequel une société évolue, de revendiquer une appartenance et de se positionner par rapport à hier, aujourd’hui et demain.

La Société pour l’étude de l’architecture au Canada souhaite organiser son 46e congrès annuel sous le thème « du renouveau au renouvellement ». L’association souhaite discuter de ces thèmes de manière transversale et inclusive, par une approche historique ou contemporaine, que ce soit à l’échelle du bâtiment, de la ville ou du paysage.

Comité organisateur :

  • Martin Drouin, UQAM
  • Lucie K. Morisset, UQAM
  • Luc Noppen, UQAM »

Pour consulter la suite de l’appel à communications…


Pour visiter le site internet de la Société pour l’étude de l’architecture au Canada…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *