Centre Canadien d’Architecture

Source :
Isabelle Huiban, chef des relations de presse | Centre Canadien d’Architecture
 

Annonce de la programmation d’automne au CCA

Extrait du communiqué de presse: 

« Montréal, le 27 août 2015 – Le Centre Canadien d’Architecture (CCA) annonce sa programmation pour cet automne. Parmi les faits saillants, notons L’architecte, autrement, une exposition organisée par la conservatrice en chef Giovanna Borasi, qui explore des méthodes singulières de travail sortant du cadre de la pratique traditionnelle de la conception en atelier.

La programmation publique du CCA se poursuit les jeudis; parmi les événements de l’automne, notons une conversation entre les architectes Iñaki Ábalos, Juan Herreros et les commissaires de la série Sortis du cadre : Ábalos & Herreros. Une conférence de l’architecte portugais et lauréat du prix Pritzker Álvaro Siza est aussi organisée à l’occasion du dépôt de ses archives au CCA et de l’exposition dans la salle octogonale, Coin, îlot, quartier, villes. Álvaro Siza à Berlin et à La Haye; celle-ci présente son travail portant principalement sur deux de ses projets clés en Europe dans les années 1980.

EXPOSITIONS

Coin, îlot, quartier, villes. Álvaro Siza à Berlin et à La Haye.
Exposition organisée par Eszter Steierhoffer, conservatrice, Architecture contemporaine, CCA
24 septembre 2015 – 7 février 2016

Les contributions de Siza à l’exposition Le processus du SAAL : le logement au Portugal de 1974 à 1976 (à l’affiche dans les salles principales du CCA jusqu’au 4 octobre 2015) avaient donné lieu à des commandes de logement social à Berlin et à La Haye au début des années 1980. Ces deux bâtiments connus sous les noms de Bonjour Tristesse et Punt en Komma, les premiers qu’il a construits hors du Portugal, intègrent des explorations antérieures réalisées à Porto relativement au logement à l’échelle d’un quartier et dans le contexte d’une ville historique. Si ces bâtiments ont été conçus à la même époque et partagent des similitudes quant à l’échelle et au programme, Siza a proposé des solutions très différentes. En ce sens, ces deux projets reflètent sa capacité d’allier sa vision personnelle au caractère local : les bâtiments revêtent une personnalité différente par le recours à des éléments architecturaux qui répondent à leur quartier respectif. L’exposition comprend deux maquettes à grande échelle qui permettent d’inscrire les bâtiments dans leur contexte urbain, ainsi que des photographies de Giovanni Chiaramonte, Alessandra Chemollo et Peter de Ruig et des dessins originaux tirés des archives de l’architecte. En 2014, Siza a fait don au CCA d’une grande partie des archives de son agence dans le but d’encourager une discussion et un dialogue dans une perspective de recherche.

L’architecte, autrement
Commissaire : Giovanna Borasi, conservatrice en chef, CCA
27 octobre 2015 – 10 avril 2016

Présentée dans les salles principales du CCA, L’architecte, autrement explore la manière dont certains de ces derniers ont inventé et adopté des méthodes de travail singulières sortant du cadre de la pratique traditionnelle de la conception. L’exposition comporte 23 études de cas de la fin des années 1960 à nos jours. Elles témoignent d’une nouvelle réflexion pour répondre aux problématiques pressantes de leur époque. Ces expériences incarnent une réflexion critique sur le rôle de l’architecte dans la société et illustrent l’étendue de la pratique architecturale au-delà du bâtiment.

L’exposition met en lumière des organisations telles Institute for Architecture and Urban Studies, International Laboratory of Architecture and Urban Design, Architecture Machine Group, AMO, Take Part workshops, Atelier de Recherche et d’Action Urbaines, Forensic Architecture, Architectural Detective Agency, Global Tools, Architects’ Revolutionary Council, AD/AA/Polyark bus tour, Pidgeon Audio Visual, Anyone Corporation, ainsi que de nombreuses autres.

Les architectes et collectifs dont il est question ici, ont remis en question tous les aspects de leur propre rôle afin de parvenir à construire un agenda social et culturel au service de l’architecture. Leur travail met en cause le concept de « paternité » et la place traditionnelle de l’architecte en faveur de l’établissement de réseaux collaboratifs, de partenariats aux rôles plus perméables.

Ces groupes ont positionné leur travail comme une forme de réflexion et de processus de recherche qui s’expriment sous forme de bibliographies, sondages, bases de données, affiches, questionnaires ou manifestes. Les documents d’archives exposés retracent la découverte de ces nouvelles méthodes de travail à travers de notes de réunions, d’études non publiées, de fiches budgétaires, de correspondances, d’organigrammes et autres documents éphémères.

De par leur production et de la formalisation de leur recherche, ces groupes multidisciplinaires créent et utilisent des outils expérimentaux qui brisent les limites traditionnelles pour apporter des nouvelles formes de savoir et d’expertise qui contribuent à une « autre » pratique de l’architecture aujourd’hui.

La firme new-yorkaise MOS Architects a collaboré avec l’équipe du CCA pour élaborer une approche conceptuelle de l’exposition. Le graphisme a été conçu par Christian Lange.

PROGRAMMATION PUBLIQUE

Álvaro Siza au CCA
Conférence avec une introduction de l’architecte par le directeur du CCA, Mirko Zardini
Le jeudi 24 septembre 2015 à 18 h

Álvaro Siza donnera au CCA une conférence dans le cadre de l’inauguration de l’exposition qui documente deux de ses projets de logement phares des années 1980. Siza a fait don de ses archives d’architecture au CCA en 2014. La conférence aura lieu dans le théâtre Paul-Desmarais du CCA.

Un après-midi d’impunité : Iñaki Ábalos et Juan Herreros prennent la parole avec OFFICE Kersten Geers David Van Severen, Juan José Castellón et SO – IL.
12 septembre 2015 à 14 h 30, théâtre Paul-Desmarais, CCA
Causerie entre Iñaki Ábalos et Juan Herreros, et les commissaires Kersten Geers et David Van Severen (OFFICE, Bruxelles), Juan José Castellón (Zurich) et SO-IL (New York).
Événement animé par Giovanna Borasi, conservatrice en chef, CCA

Une causerie entre les sujets et les commissaires invités des trois expositions Sortis du cadre : Ábalos & Herreros conclut la série tout en enrichissant l’histoire orale du fonds d’archives. Le travail d’Iñaki Ábalos et Juan Herreros a fait l’objet d’études et d’interprétations lors d’expositions différentes tenues en 2015. Kersten Geers et David Van Severen (OFFICE), Juan José Castellón, Florian Idenburg et Jing Liu (SO – IL) discuteront de leurs perspectives et des recherches muséologiques particulières à chacun à la suite de leur immersion dans le fonds Ábalos & Herreros au CCA.

Ces archives, données par les architectes Iñaki Ábalos et Juan Herreros en 2012, représentent, outre leurs œuvres bâties, leurs préoccupations au-delà du mandat traditionnel de l’architecture, comme l’illustrent leurs nombreux projets curatoriaux, activités d’enseignement et d’écriture. Les trois expositions ont donné lieu à de nouvelles lectures du travail de ces architectes contemporains, révélant l’importance qu’ils revêtent pour l’architecture d’aujourd’hui.

À PROPOS DU CCA

Le CCA est un centre international de recherche et un musée fondé en 1979 avec la conviction que l’architecture est d’intérêt public. Fort de ses vastes collections, le CCA est un chef de file dans l’avancement du savoir, de la connaissance et de l’enrichissement des idées et des débats sur l’art de l’architecture, son histoire, sa théorie, sa pratique, ainsi que son rôle dans la société.

Le CCA tient à remercier de leur appui généreux le ministère de la Culture et des Communications, le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal et Hydro-Québec.
###

Source :
Isabelle Huiban
Chef, Relations de presse
Centre Canadien d’Architecture
Tél : 514 939 7001, poste 2607
media@cca.qc.ca »

Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *