Marc-André Carignan

 
 

8 projets québécois sur mon radar en 2016

2016 sera une année chargée sur le plan architectural aux quatre coins de la province.

Tout comme l’an dernier, les secteurs des sports et de la culture retiendront particulièrement l’attention grâce à des investissements majeurs des gouvernements. Pavillons muséaux, bibliothèques, centres sportifs… Les amateurs d’architecture ne seront certainement pas déçus.

Voici donc huit projets québécois qui seront inaugurés cette année et qui risquent fort bien d’attirer l’attention à l’échelle nationale, voire internationale.

 

Pavillon de la Paix (MBAM)
Atelier TAG & JLP Architectes
Montréal

MBAM_Pavillon_de_la_paix_Architecture_1

Photo: Doug & Wolf pour Atelier TAG / Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium

Doug & Wolf pour Atelier TAG / Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium

Doug & Wolf pour Atelier TAG / Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium

 

Prévu comme premier legs du 375e anniversaire de Montréal en novembre prochain, ce cinquième pavillon du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) permettra à l’institution culturelle de devenir le plus grand musée du Québec (et le 18e en Amérique du Nord!).

Cet ajout sera dédié à l’art international et à l’éducation. Deux des six niveaux de ce futur pavillon seront d’ailleurs dédiés aux activités éducatives et communautaires. Au total, 600 œuvres de la collection du MBAM, des maîtres anciens à l’art moderne, y seront exposées.

Pour citer sa conceptrice Manon Asselin, l’édifice «sera vêtu d’une dentelle de pierre et d’aluminium, conçue pour favoriser une intégration urbaine significative au patrimoine architectural victorien adjacent.»

Très prometteur.

Pour plus de détails: http://bit.ly/1n53Wzp

 

 

Nouveau pavillon du MNBAQ
OMA + Provencher_Roy et Associés
Québec

Étant donné un chantier plus complexe que prévu, ce projet muséal fait face à des retards de construction de plusieurs mois. Mais bon… Notre patience risque d’être récompensée avec une réalisation contemporaine phare pour le MNBAQ et la ville de Québec.

C’est sur l’emplacement de l’ancien couvent des Dominicains que s’érige le futur pavillon. Ce dernier ajoutera 14 900 mètres carrés aux 16 690 que compte actuellement l’institution, soit un accroissement de plus de 89%. Des espaces fonctionnels (ateliers, zones de préparation, etc.) seront aussi aménagés, ainsi qu’une nouvelle aire d’accueil pour les visiteurs, un café, un amphithéâtre et des espaces locatifs.

Pour plus de détails: http://bit.ly/1At1RAh

 

 

Nouvelle salle de spectacles de Saint-Jérôme
Atelier TAG & JLP Architectes
Saint-Jérôme

Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium

ATELIER TAG + Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium

 

2016 sera une année définitivement chargée pour le consortium Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte. En plus de collaborer sur le Pavillon de la Paix du MBAM, l’équipe planchera également sur la construction de la nouvelle salle de spectacles de Saint-Jérôme, dans les Laurentides.

Issu d’un concours d’architecture, leur concept mettra en valeur une ressource locale, le bois québécois, particulièrement à travers sa toiture en porte-à-faux. Ambitieux à souhait, le projet vise à créer un symbole culturel fort pour la région avec ses 875 sièges.

Suite à quelques imprévus (notamment la découverte d’eau contaminée sur le site), la construction est maintenant en cours. L’ouverture est prévue d’ici la fin de l’année.

 

Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce
Atelier Big City, FSA Architecture, L’ŒUF
Montréal

Source: Ville de Montréal

Source: Ville de Montréal

Photo: Marc Cramer

Photo: Marc Cramer

 

La construction du Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce a débuté en juillet 2013 à l’intersection des avenues de Monkland et Benny. Également issu d’un concours d’architecture, le bâtiment accueillera une nouvelle bibliothèque, une salle de spectacle multifonctionnelle de 150 sièges, ainsi qu’une salle d’exposition.

L’inauguration est attendue pour cet hiver.

Pour plus de détails: http://bit.ly/1OaUZAw

 

 

Origine
EBC, Nordic Structures et Yvan Blouin Architecte
Québec

Source: Ville de Québec

Source: Ville de Québec

 

Pendant que les Émirats arabes unis et la Chine rivalisent pour obtenir les plus hauts gratte-ciel au monde, une autre « compétition verticale » prend de l’ampleur à l’échelle mondiale: celle de la plus haute tour en bois.

Québec fait partie de cette course avec le projet Origine, chapeauté par le constructeur EBC, Nordic Structures Bois, le promoteur Synchro et l’architecte Yvan Blouin. Leur édifice résidentiel de 13 étages s’emparera d’ici la fin de l’année du titre de la plus haute tour en bois massif en Amérique du Nord.

18 mois auront été nécessaires pour obtenir l’aval de la Régie du bâtiment, qui a soigneusement analysé la solidité de la structure et les normes de sécurité (notamment en cas d’incendie).

Selon le promoteur, l’utilisation du bois massif permettra de réduire jusqu’à 60% les émissions de gaz à effet de serre comparativement au béton.

 

 

 

Complexe sportif de Saint-Laurent
Saucier + Perrotte Architectes & HCMA
Montréal

Source: Bureau du Design

Source: Bureau du Design

Source: Bureau du design

Source: Bureau du design

 

Suite à des problèmes de chantier, la construction du nouveau complexe sportif de l’arrondissement Saint-Laurent aura pris quelques mois de retard. Son inauguration, prévue initialement à l’automne 2015, aura finalement lieu d’ici le printemps.

D’une superficie de 14 500 m2, le bâtiment est situé sur l’axe civique du boulevard Thimens, à deux pas de la Bibliothèque du Boisé récemment récompensée par un Prix d’excellence de l’Ordre des architectes du Québec. Le centre comprendra, entre autres, un terrain de soccer intérieur, une piscine de 25 mètres et un bassin récréatif, un gymnase simple, une palestre et plusieurs autres espaces, dont une salle multifonctionnelle.

Conformément à la politique montréalaise de développement durable pour les édifices municipaux, l’arrondissement visera une certification LEED [de niveau Or dans ce cas-ci].

Pour plus de détails: http://bit.ly/1BvduH7

 

 

Complexe hôtelier Mount Stephen
Lemay
Montréal

Source: Lemay

Source: Lemay

 

Mentionné l’an dernier dans la liste des 10 hôtels les plus attendus en 2015 par le New York Post, l’hôtel Mount Stephen ouvrira finalement ses portes au printemps prochain suite à des retards de construction.

Ce projet de 25 M$ consiste à mettre en valeur un joyau de l’architecture bourgeoise du XIXe siècle, signé William Titus Thomas, tout en y annexant une addition contemporaine de 11 étages à l’arrière.

Situé sur la rue de la Montagne au centre-ville de Montréal, cet hôtel de luxe comprendra 80 chambres, caractérisées par diverses thématiques adaptées aux besoins de différentes clientèles.

«Souvent, un hôtel est composé de chambres très similaires qu’on modifie avec le nombre de lits ou avec l’ajout d’un salon, explique l’architecte Michel Lauzon. On a plutôt travaillé de notre côté sur une dizaine de types de chambres adaptées spécifiquement aux besoins de clientèles précises. Par exemple, pour le modèle destiné aux gens d’affaires, l’accent est mis sur l’espace de travail plutôt que sur le lit. […] Dans la Romantique, la salle d’eau est au centre de la pièce et le lit est sur un podium. Chaque unité propose donc une expérience différente.»

Pour plus de détails: http://bit.ly/1Z6smd2

 

 

7 doigts de la main
Lupien + Matteau & Jacques Plante architecte
Montréal

Source: Lupien + Matteau

Source: Lupien + Matteau

Source: Lupien + Matteau

Source: Lupien + Matteau

 

Dévoilé en catimini l’an dernier, le futur centre de création des 7 doigts de la main aurait mérité une plus grande attention médiatique considérant l’intrigante proposition architecturale qui verra le jour dans le Quartier des spectacles.

Visant à faire revivre le bâtiment d’intérêt patrimonial qui a logé le Musée Juste pour rire pendant de nombreuses années, le centre ne passera certainement pas inaperçu avec sa tourelle de verre sérigraphié en façade.

«On a tenté de marquer [directement sur la façade] la nouvelle vocation de l’espace, explique l’architecte et animateur de l’émission Visite libre à ARTV, Philippe Lupien. En jouant avec le nom de l’entreprise, Les 7 doigts de la main, on a développé sur ordinateur des empreintes digitales interdépendantes les unes des autres, à l’image des employés qui forment la compagnie.»

À suivre…

Marc-André Carignan, b.arch.,
Chroniqueur en architecture et design urbain
Kollectif (section D'ici et d'ailleurs)

En savoir plus sur Marc-André

Crédit photo: Marose Photo

Commentaires

Richard Adam

Pouvez-vous ajouter mon nom à votre liste d’envoi.
Merci et bonne journée.

Christiane Brault

Pour ma part, j’attends avec impatience de voir le projet d’agrandissement du Mount Stephen, que j’ai visité il y a quelques années déjà.

Steve Quilliam

Je crois que dans le cas du nouveau pavillon du MBAM on risque d’être déçu. Non seulement on a démoli de belles petites victoriennes qu’on aurait pu et du intégré, non seulement le nouveau pavillon et l’édifice juste au nord en brique ne vont pas du tout ensemble (ce dernier devrait être revu) mais le revêtement de  »dentelle en pierre et aluminium » gâche un peu le projet en ce sens qu’il y a trop de  »dentelle » et que le verre est beaucoup moins apparent. Dommage qu’on a du détruire des victoriennes et ensuite essayé des  »dentelles » pour favoriser une intégration avec les victoriennes restantes. Enfin, ce n’est pas encore terminé comme projet mais je suis pessimiste. Dommage !

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *