Conseil du patrimoine religieux du Québec

Source :
Andréanne Jalbert-Laramée | Conseillère en patrimoine culturel | Conseil du patrimoine religieux du Québec

Appel de projets | Programme de requalification des lieux de culte patrimoniaux

Communiqué de presse :

« Montréal, le 13 novembre 2020 – Le Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ) a le plaisir de vous présenter le deuxième appel de projets du Programme de requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux.

Le ministère de la Culture et des Communications a mandaté le Conseil du patrimoine religieux du Québec pour lancer l’appel de projets lié au Programme de requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux. Les projets pourront être soumis du 13 novembre au 22 janvier 2021.

Ce programme vise à faciliter la transition des lieux de culte patrimoniaux excédentaires vers de nouveaux usages en lien avec les besoins des communautés, tout en favorisant la conservation et la mise en valeur de leurs caractéristiques patrimoniales. Ce programme est doté d’un budget de 5 000 000 $ pour l’année 2020-2021.

Le programme comporte deux volets

Le volet 1- Incubateur à projets de requalification. Il vise à soutenir les organismes qui souhaitent réaliser des projets de requalification et amorcent leur phase de planification. En plus d’une aide financière ad hoc pour la réalisation d’études techniques, de plans d’affaires et d’autres outils nécessaires à la planification des projets, il offre des possibilités de réseautage, d’accompagnement et de formation aux organismes participants.

L’aide financière maximale pour ce volet est de 75% des dépenses admissibles.

Le volet 2- Requalification des lieux de culte patrimoniaux. Il consiste à soutenir financièrement les propriétaires de lieux de culte qui souhaitent réaliser les travaux de restauration et de mise aux normes nécessaires à un changement d’usage.

L’aide financière maximale pour ce volet est de 50 % des dépenses admissibles.

« Ce programme est un moyen formidable de préserver et de mettre en valeur un patrimoine bâti par les citoyens et dont ils sont fiers. Je suis heureuse de voir de tels projets se réaliser, car ils jouent un rôle de leviers pour le développement culturel, économique et social de toutes les régions du Québec. Notre gouvernement consacre, encore cette année, 5 M$ à la requalification de lieux de culte, auxquels s’ajoutent d’autres actions qui permettent de restaurer notre patrimoine immobilier. Cet investissement traduit notre volonté ferme de conserver et de valoriser un patrimoine culturel qui fait partie de l’identité québécoise et qui fait la beauté de nos villes et villages. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« La requalification des lieux de culte patrimoniaux permet de donner une seconde vie à des édifices emblématiques situés au cœur de nos villes et de nos villages. Les montants investis pour la préservation et la valorisation du patrimoine culturel à caractère religieux génèrent d’importantes retombées économiques dans plusieurs régions du Québec en créant et en conservant de nombreux emplois, notamment pour les ouvriers, les artisans et les professionnels du patrimoine bâti. »

Josée Grandmont, présidente du Conseil du patrimoine religieux du Québec

 Le Conseil du patrimoine religieux du Québec est une organisation à but non lucratif qui œuvre à l’échelle du Québec. Il a pour mission de soutenir et de promouvoir la conservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois. Référence en matière de restauration du patrimoine religieux, le Conseil du patrimoine religieux du Québec entend agir comme chef de file en matière de réutilisation durable des édifices patrimoniaux à caractère religieux et devenir l’interlocuteur privilégié sur cette question auprès des acteurs concernés. »

Pour plus d’information à propos du programme…


Pour visiter le site internet du Conseil du patrimoine religieux du Québec…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *