Centre Canadien d’Architecture

Source :
Centre Canadien d’Architecture
 

Essai « La colonialité d’un décret-loi » de Samia Henni

Annonce :

« Nous publions aujourd’hui un essai de Samia Henni qui répond au récent décret de la Maison Blanche, « Make Federal Buildings Beautiful Again ». Estimant que le style architectural néoclassique perpétue une présence eurocentrique et, ultimement, conserve les histoires d’impérialisme, Henni écrit que ce décret incarne la colonialité:

« Désigner et reconnaître les antécédents en matière d’environnements détruits ou bâtis aux É.-U. (deux processus violents), c’est exposer la colonialité de l’écriture de l’histoire et de l’action politique tout en exhortant dans le même temps à une analyse intersectionnelle de l’architecture et du politique. Proposé par le sociologue Aníbal Quijano dans les années 1990, le concept-terme colonialité peut être défini comme un processus de domination et de dépossession qui a commencé avec la dévastation des Amériques en 1492 et se poursuit aujourd’hui. Cette dépossession a été architecturale, territoriale, environnementale, culturelle, linguistique et éducationnelle… » »

Pour lire la suite…


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *