Centre d’écologie urbaine de Montréal

Source :
Centre d’écologie urbaine de Montréal
 

10 ans à transformer les communautés grâce à l’urbanisme participatif

Annonce :

« Plus que jamais, les municipalités canadiennes doivent agir pour développer des communautés résilientes et en santé. Dans cette optique, le CEUM et ses partenaires du Réseau Quartiers verts (RQV) sont fiers de dévoiler une plateforme qui rend compte de l’impact considérable d’une décennie à transformer 24 quartiers canadiens grâce à l’urbanisme participatif. Le site impact.UrbanismeParticipatif.ca vise à partager apprentissages et ressources qui témoignent de la capacité des communautés à agir sur leur milieu de vie.

Le CEUM, le Centre for Active Transportation (TCAT) du Clean Air Partnership et Sustainable Calgary ont travaillé ensemble durant 10 ans pour créer un mouvement en faveur de communautés actives et participatives. Ensemble, ils ont piloté, raffiné et mis à l’échelle l’approche novatrice d’urbanisme participatif, grâce à l’appui financier de l’Agence de santé publique du Canada (ASPC).

Il y a 10 ans, RVQ a été le tout premier projet d’intervention financé par l’ASPC à s’intéresser au lien entre environnement bâti et santé publique. En 2017, Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a d’ailleurs reconnu que ce lien permettait « l’amélioration de la santé publique et la prévention de maladies » dans son rapport Concevoir un mode de vie sain.

L’urbanisme participatif est un processus qui mise sur la participation de la collectivité pour repenser un quartier ou un centre de village en faveur des citoyens qui y vivent. En résulte aujourd’hui des communautés transformées au Québec, en Ontario et en Alberta dans lesquelles la santé, l’activité physique et les liens sociaux sont favorisés.

Des milieux de vie axés sur la santé et la résilience
L’expérience pancanadienne du RQV illustre que de nombreuses communautés recherchent activement des solutions pour aménager des milieux de vie qui permettent d’agir sur les enjeux climatiques ou encore ceux de santé publique. Sur ces bases solides, notre souhait est de déployer une prochaine phase du réseau afin de faciliter l’accès équitable à un environnement bâti sain.

Quelques retombées du Réseau Quartiers verts

  • 5 993 citoyens engagés dans 24 quartiers verts, actifs et en santé répartis dans 3 provinces
  • 14 000 personnes rejointes par les conférences, cours, ateliers et webinaires en lien avec l’urbanisme participatif et la ville à échelle humaine
  • 82 000 visiteurs de 2094 villes dans 166 pays sur le site bilingue UrbanismeParticipatif.ca
  • 8 200 téléchargements des outils, ressources et publications bilingues gratuites
  • 1 portail phare pour les professionnels et les décideurs »

Pour en savoir plus sur l’impact du projet RQV…


Pour visiter internet du Centre d’écologie urbaine de Montréal…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *