Centre Canadien d’Architecture

Source :
Centre Canadien d’Architecture
Photo :
Amancio Williams. Appartement sur la Calle Parera (Penthouse Ignacio Pirovano), première phase, 1957-1960 | Source : Archivo Amancio Williams
 

Lettres adressées à Amancio Williams

Annonce :

« Nous avons temporairement fermé notre bâtiment, y compris les salles d’expositions, la librairie et la salle d’étude. Nous travaillons, collectivement mais à distance, à vous offrir de nouvelles façons d’accéder à nos projets d’où que vous soyez.

Cette semaine, nous vous proposons quatre lettres adressées à Amancio Williams, dont les archives élargissent et compliquent désormais les idées de modernité que l’on trouve au sein de la collection du CCA. Dans les prochaines semaines, nous partagerons de nombreuses autres lettres, de Florencia Álvarez, Fernando Diez, Kenneth Frampton, Juan Herreros, Martin Huberman, Cayetana Mercé, Ciro Najle, Ana Rascovsky, Claudio Williams et Claudio Vekstein. Pour l’instant, Emilio Ambasz, Giovanna Borasi, Mario Gandelsonas et Inés Moisset commentent l’héritage de Williams. Gandelsonas commence ainsi:

« Cher Amancio,

Je voudrais partager avec vous un souvenir que je porte avec moi depuis que j’ai pris connaissance de votre travail pour la première fois en 1957. C’est le souvenir d’un moment crucial de ma vie : le moment où j’ai décidé d’abandonner la musique et de me consacrer à l’architecture. L’histoire qui a mené à ce moment commence à Buenos Aires, à la fin des années 50. Elle implique des gens et des lieux. C’est l’histoire de rencontres avec des personnes qui ont joué un grand rôle dans mon développement en tant qu’architecte. C’est aussi l’histoire de deux galeries d’art, la Galeria Krayd et le penthouse d’Ignacio Pirovano sur Parera 3 qui a servi de galerie d’art, un espace que vous avez conçu pour lui. … » »

Pour lire la suite…


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *