Jardins de Métis

Source :
Jardins de Métis
Photo :
ENTWINE de Waiyee Chou, architecte paysagiste et Carlos Portillo, architecte paysagiste Toronto (Ontario) et Montréal (Québec) Canada
 

Lauréats de la 21e édition du Festival international de jardins

Communiqué de presse :

« Grand-Métis (Québec) Canada, le 5 février 2020. Le Festival international de jardins est heureux de dévoiler les nouveaux concepteurs choisis pour sa 21e édition. Cinq « Terrains de jeu » en provenance de la Corée du Sud, du Canada, de la France ont été sélectionnés pour faire partie de l’édition 2020 du Festival International de Jardins.

Les nouveaux Jardins seront présentés du 20 juin au 4 octobre 2020. À cette occasion, les visiteurs seront invités à entrer dans 25 univers éclatés où les frontières entre le design, la nature et l’humain seront momentanément dissoutes.

Pour bien entamer la nouvelle décennie, le Festival international de jardins propose de célébrer la diversité sous toutes ses formes avec la thématique Métissages. Poursuivant l’exploration de nouvelles idées et réalités, le Festival cherche à mettre en relation des designers de différents horizons afin de favoriser un métissage des pratiques et des professions, car c’est en présence de diversité qu’émerge finalement l’innovation.

Dans le contexte des jardins contemporains, le métissage peut être celui de pratiques (architecture de paysage, conception de jardins, architecture, arts visuels, design industriel, art culinaire ou autres domaines d’expression créative), de plantes (indigènes ou exotiques) ou de matériaux (naturels, vivants ou manufacturés). Cette mixité d’approches enrichit et excite, créant de nouvelles opportunités d’exploration.

Cinq nouveaux jardins immersifs cet été
Les cinq nouveaux jardins de l’édition 2020 du Festival, choisis par le jury suite à un appel de projets international parmi plus de 200 projets soumis en provenance de 38 pays, sont :

Augmented Grounds
de Soomeen Hahm, architecte, Jaeheon Jung, architecte et Yumi Lee, architecte paysagiste
Séoul (Corée du Sud)

Augmented Grounds s’inspire de l’écharpe traditionnelle de la nation métisse des plaines de l’Ouest. Le jardin représente l’harmonie grâce à des cordes colorées qui sont étroitement posées sur un terrain sculpté. Le jardin est rendu possible grâce à une technologie de construction intelligente qui utilise la réalité augmentée pour son aménagement et son installation.

Corps de résonance
de Charlotte Barbeau, designer, Leila Desrosiers, designer, Félix Roy, designer de l’environnement et Jean-Benoit Trudelle, stagiaire en architecture
Montréal (Québec) Canada

Corps de résonance est une folie musicale qui prend forme dans une clairière de la forêt. Les visiteurs se déplacent dans et autour de cet instrument géant qui prend vie en vibrant aux sons de la forêt.

ENTWINE
de Waiyee Chou, architecte paysagiste, Toronto (Ontario) Canada et Carlos Portillo, architecte paysagiste, Montréal (Québec) Canada

ENTWINE intègre l’ancienne technique de nouage du macramé pour mettre en valeur les variétés de plantes hybridées pour l’horticulture. À l’intérieur d’une spirale, les visiteurs sont libres de se promener entre les cordes de la structure et de s’y entrelacer.

Forêt corallienne
de Lucie Bulot, architecte, Paris (France) et Dylan Collins, concepteur, Montréal (Québec) Canada
Montréal (Québec) Canada

Forêt corallienne est une barrière de corail d’un autre genre. Une communauté de calcaire s’enracine dans la forêt dans un métissage de couleurs et de formes qui crée un paysage insolite et une nouvelle communauté hybride.

(Mé)Tissages
de Duc Truong, architecte
Strasbourg (France)

(Mé)Tissages est un paysage tissé qui invite les visiteurs à entrer à travers des couches d’éléments élastiques pour pénétrer dans un espace créé par le tissage de divers éléments. C’est un jardin expérimental qui rassemble les visiteurs autour d’une installation entre l’architecture et la nature. (Mé)Tissages est une invitation à se questionner sur le tissage des liens entre les communautés. Les visiteurs viennent découvrir une multitude de paysages tissés qui entrent en résonance lors de la visite du jardin. Ils sont amenés à y déambuler et à prendre du temps pour lire entre les lignes.

Deux projets ont reçu une mention spéciale du jury :

Entre vents et marées
d’Emmanuelle Loslier, architecte paysagiste et Camille Zaroubi, architecte paysagiste
Montréal (Québec) Canada

Zoétrope métis
de Sami Tannoury, architecte
Montréal (Québec) Canada


Le jury était composé de :

  • Sophie Beaudoin, architecte paysagiste associée, Claude Cormier + Associés Architecture de paysage et Design urbain
  • Lise Gagné, architecte, présidente du conseil d’administration du Festival international de jardins
  • Michael Jemtrud, professeur associé, École d’architecture de l’Université McGill
  • François Leblanc, coordonnateur technique, Festival international de jardins
  • Kim Pariseau, architecte, Appareil Architecture
  • Alexander Reford, directeur, Festival international de jardins »

Pour consulter le communiqué de presse original…

Pour plus d’information à propos du Festival international de jardins…


Pour visiter le site internet des Jardins de Métis…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *