Ordre des architectes du Québec

Source :
Ordre des architectes du Québec

Magazine Esquisses : thèmes recherchés

Annonce :

« L’équipe de l’OAQ réfléchit actuellement aux thèmes qui seront abordés dans les dossiers du magazine Esquisses en 2020. Les derniers numéros ont notamment traité d’architecture résiliente, de culture architecturale, de l’utilisation du bois et de l’innovation. 

S’il y a un thème que vous souhaitez voir abordé dans Esquisses, faites-nous en part au plus tard le 20 septembre par courriel à communications@oaq.com. »

Pour consulter les dernières parutions…


Pour visiter le site internet de l’Ordre des architectes du Québec…

Commentaires

Philippe BENSIMON

Madame, Monsieur, membres du Comité de lecture,

Je voudrais vous soumettre un article de fond ayant pour titre : L’impact de l’architecture carcérale sur le personnel des prisons. En voici le résumé :

Résumé
Effet boomerang sur la prise en charge de milliers d’hommes et de femmes condamnés à une peine d’emprisonnement, l’espace architectural des prisons n’est pas sans sérieuses répercussions sur la santé physique et mentale des employés : dépression, stress, traumatismes, blessures, congés maladies, relations familiales chaotiques, violence, toxicomanie, absentéisme. À l’heure où l’on parle de prouesses architecturales, de tendances futuristes, de projets révolutionnaires ouverts à toutes les initiatives technologiques, que cela soit des ponts, des gratte-ciels, des tours ou des parcs à vocations hybrides, cet article rappelle que l’univers carcéral demeure un des tout dernier bastion voué à la stagnation créatrice, rien ne ressemblant plus à une prison qu’une autre prison. Ce qui est le cas du Canada, lorsque comparé aux pays nordiques. Sombre portrait d’une nation qui se targue d’être avant-gardiste en matière de réinsertion sociale, quelles solutions apporter à ces lieux comparables à nul autre pour en diminuer ne serait-ce que la récurrence d’un échec là où tout semble impossible ou comment inventer une prison qui ne ferait pas trop prison au-delà d’un cahier de charge dans lequel l’architecte ne se retrouverait pas lui aussi pieds et poings liés ?

Philippe Bensimon
Criminologue Ph. D

Quelques mots me concernant –

Docteur en criminologie et aujourd’hui expert clinique auprès des tribunaux, j’ai travaillé 27 ans pour le ministère de la Sécurité publique (Service correctionnel du Canada) dont 15 années en tant que criminologue clinicien dans cinq établissements pénitentiaires et 12 ans en recherche opérationnelle. Ayant enseigné à l’Université d’Ottawa et de Montréal de 1997 à 2017, je suis également l’auteur d’une cinquantaine d’articles parus dans diverses revues internationales et de sept livres.
Contact : bensimonph@sympatico.ca

Philippe BENSIMON

Bonjour à tous,

L’article de fond a été transformé en livre électronique et sera accessible à compter du 2 janvier 2020. Cette modification, illustrations à l’appui, dépssant le cadre habituel de tout article (426 références bibliographiques).

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *