Ordre des architectes du Québec

Photo :
Projection de l'implantation du projet Le Phare | Photo : Groupe Dallaire
 

L’OAQ intervient à propos du projet Le Phare

Annonce :

« Le 21 novembre dernier, l’Ordre des architectes du Québec a pris position dans le cadre de la consultation sur les modifications réglementaires proposées pour la réalisation du projet Le Phare dans le secteur Sainte-Foy à Québec.

Reconnaissant certaines bonnes intentions dans le projet, notamment à l’égard de l’intégration du transport collectif et de la mixité des usages, l’OAQ se montre toutefois préoccupé du fait que la démarche employée par la Ville s’éloigne de l’esprit des lois et politiques en vigueur, notamment du Programme particulier d’urbanisme (PPU) du plateau centre de Sainte-Foy adopté en 2012 à la suite d’un processus de consultation sérieux et exemplaire. L’érection d’une tour de 65 étages, soit plus du double de la hauteur maximale actuellement prévue au PPU est un élément qui, selon l’OAQ, suscite un doute quant à l’intégration harmonieuse d’un projet à son milieu.

Rappelant que Québec fut la première grande ville québécoise à adopter une résolution appuyant la démarche entreprise par l’OAQ visant l’élaboration et la mise en oeuvre d’une politique québécoise de l’architecture, l’OAQ invite la Ville de Québec à continuer d’être un modèle pour les autres municipalités du Québec.

Évoquant les grands principes qui devraient guider la réalisation du meilleur projet possible, l’Ordre a indiqué souhaiter que les décideurs y trouvent des éléments de réflexion qui sauront les guider vers des décisions éclairées pour le bien-être des générations actuelles et futures. »

Pour consulter l’annonce originale…


Extrait de la lettre de Nathalie Dion, présidente de l’Ordre des architectes du Québec :

« Montréal, le 21 novembre 2018

Aux responsables de la consultation publique (projet Le Phare)
Ville de Québec

Objet : Consultation sur les modifications réglementaires proposées pour la réalisation du projet Le Phare à Québec

Madame, Monsieur,

L’Ordre des architectes du Québec (OAQ) a pris connaissance du projet de développement résidentiel et commercial Le Phare, dans le secteur Sainte-Foy à Québec, et tient à vous transmettre ses commentaires. Ces derniers sont inspirés par la mission de protection du public de l’OAQ, qui inclut la promotion de la qualité de l’architecture et du cadre bâti en général.

Bien que l’on constate de bonnes intentions dans le projet Le Phare – saluons notamment l’intégration de transport collectif ou la mixité des fonctions – l’OAQ déplore que la Ville de Québec ignore le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du plateau centre de Sainte-Foy adopté en 2012 à la suite d’un processus de consultation sérieux et exemplaire.

Certes, en adoptant un règlement en vertu de l’article 74.4 de la Charte de la Ville, la Ville de Québec ne modifie pas le PPU et ne prévoit aucune modification au zonage. Or, selon nous, cette démarche ne respecte pas l’esprit des lois et politiques en vigueur. À quoi bon, en effet, se doter d’un plan d’avenir fixant des objectifs physiques, sociaux, environnementaux et économiques pour un secteur de la ville si l’on y déroge – peu importe la méthode – à la première occasion ?

Qui plus est, non seulement le projet Le Phare obtient-il une dérogation au PPU, mais aussi s’en éloigne-t-il drastiquement, prévoyant l’érection d’une tour de 65 étages, soit plus du double de la hauteur maximale actuellement prévue au PPU. Ce seul élément suscite un doute quant à l’intégration harmonieuse d’un projet à son milieu. »

Pour lire la suite de la lettre…


Pour visiter le site internet de l’Ordre des architectes du Québec…

Commentaires

Mario Jobin, architecte

ARTICLE – RÉFÉRENCE: De la Grande Place au Phare, même combat

À lire absolument…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *