Conseil des arts et des lettres du Québec

Source :
Conseil des arts et des lettres du Québec
Photo :
À GAUCHE: Hommage à Moshe Safdie et Habitat '67, le 31 mai 2017 | À DROITE: Michel Dallaire, designer industriel | Crédit photo: Conseil des arts et des lettres du Québec
 

Hommage à l’architecte Moshe Safdie + Nomination du designer industriel Michel Dallaire à titre de Compagnon des arts et des lettres du Québec

Extrait de l’allocution prononcée le 31 mai 2017 par Marie Côté, présidente du conseil d’administration du Conseil des arts et des lettres du Québec, à la remise officielle de l’Ordre des arts et des lettres à Moshe Safdie dans le cadre d’une conférence organisée par le Centre de design de l’UQAM, à Montréal.:

« À titre de présidente du Conseil de l’Ordre des arts et des lettres du Québec, l’un des aspects les plus agréables de mes fonctions est de remettre l’insigne de l’Ordre à des êtres d’exception qui ont contribué de manière remarquable à forger le paysage culturel québécois par leur travail, leur talent, leur vision et leur engagement. Monsieur Safdie a été nommé Compagnons des arts et des lettres du Québec en 2016 mais n’avait pu assister à la cérémonie. Je remercie Patrick Evans et le Centre de design de l’UQAM  d’avoir accepté que nous nous greffions au bel événement qui nous réunit afin de lui exprimer notre admiration et notre reconnaissance.

Bien que Moshe Safdie ait établi sa firme d’architectes à Boston et soit un citoyen du monde circulant sur tous les continents où fleurissent ses projets, il occupera toujours une place particulière à Montréal. C’est ici que vit le jour sa première œuvre bâtie, et non la moindre. L’immense contribution de Moshe Safdie à la culture québécoise tient en un mot et deux chiffres : Habitat ’67. Avec ce complexe résidentiel audacieux, un visionnaire de 25 ans à peine sorti de ses études s’inscrivait dans l’histoire de l’architecture, et Montréal gagnait un symbole reconnaissant mondialement sa modernité. Il y a 50 ans que cette œuvre reste d’avant-garde, nous fascine, nous inspire et nous remplit de fierté.

Par son imagination, Moshe Safdie a donné des ailes au béton et prouvé que densité urbaine pouvait s’accorder avec originalité. Formidable riposte à l’architecture standardisée qui produit en série des tours anonymes où s’entassent les citadins, Habitat ’67 affirme que l’on peut s’inspirer d’une village du Moyen-Âge pour se propulser dans l’avenir, préserver son individualité au sein de la collectivité, et cultiver son jardin même en appartement. »

Pour lire la suite de l’allocution…


 

Extrait du communiqué de presse #2 :

« Montréal, le mardi 30 mai 2017 – À l’occasion d’une cérémonie riche en émotions, 16 personnalités artistiques québécoises sont devenues hier Compagnes et Compagnons des arts et des lettres du Québec.

Tour à tour, Diane DufresneKent Nagano, Florent Vollant, Kim Yaroshevskaya,Michel Rabagliati, Phoebe Greenberg, Rafael Lozano-Hemmer, Roger Frappier,Anna McGarrigle, Pierre Lassonde, René Derouin, Denise Filiatrault, Vincent Warren, Michel Dallaire, Charles Richard-Hamelin et Lorraine Pintal sont montés sur le podium pour recevoir leur insigne des mains de Mme Marie Côté, présidente du conseil d’administration du Conseil des arts et des lettres du Québec.

L’événement animé par Claude Deschênes s’est tenu au Centre Phi, à Montréal. Il peut être visionné en reprise sur les réseaux sociaux du Conseil.

« Que ce soit en nous faisant rire et réfléchir, en se dévoilant et en nous révélant à nous-mêmes, en transmettant leurs connaissances artistiques ou en permettant la réalisation de projets grandioses, ces personnes sont entrées dans nos vies et ont touché notre âme. Leur parcours, leur générosité, leur vision, leur talent et leurs œuvres nous ont marqués et nous ont fait grandir. Qu’ils soient connus du public ou reconnus pour leur aptitude à faciliter la rencontre des œuvres avec ce dernier, tous les membres de l’Ordre ont en commun de participer à l’essor des arts et peuvent se réjouir des fruits de leur passion et de leur labeur », a déclaré Mme Côté. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet du Conseil des arts et des lettres du Québec…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *