Centre Canadien d’Architecture

Source :
Isabelle Huiban, chef des relations de presse | Centre Canadien d’Architecture
Photo :
Neil Denari, Interrupted Projections: vue de l'exposition, 1996. © Fuijitsuka Misumasa AP168 Documents d’archives Neil Denari, Centre Canadien d'Architecture, Montréal. Don de Neil Denari. Photographie © Fuijitsuka Misumasa

Vernissage de l’exposition « Archéologie du numérique : complexité et convention »

Annonce :

« Archéologie du numérique : complexité et convention
11 mai 2016 – octobre 2016, galeries principales
Commissaire : Greg Lynn
Inauguration : mardi 10 mai à 18h

Inaugurée au CCA le mardi 10 mai en soirée, Archéologie du numérique: complexité et convention présente son troisième et dernier volet, et met à l’honneur des projets archétypaux des années 90 à 2006 ont été choisis afin de montrer les différentes influences du numérique sur le travail de conception au quotidien de l’architecte. Conçue par le commissaire Greg Lynn, cette exposition fait partie du programme de recherche Archéologie du numérique du CCA, lequel encadre un travail de collection, de recherche, de catalogage et de publication de vingt-cinq projets architecturaux.

Avant-gardistes, les architectes dont il est question dans cette exposition, ont été les premiers à utiliser des technologies comme celles qui rendent possibles la modélisation paramétrique, les visualisations haute-fidélité et l’impression 3D, tant dans le processus de conception que dans la production de matériel de représentation. Les anciennes méthodes d’archivage et, par extension, de conservation qui consistaient à isoler chacun des projets en fonction de catégories numériques distinctes, circonscrites et nettement définies, font place à de nouvelles façons d’aborder le sujet. Sont ainsi présentés quinze projets architecturaux à travers cinq perspectives : haute fidelité 3D, structure/revêtement, données, photoréalisme et topographie/topologie. Un tel regard suggère comment des stratégies de design innovatrices dans un passé récent sont de nos jours devenues la norme.

Le commissaire Greg Lynn est une figure mondialement reconnue de l’innovation en matière de redéfinition du médium architectural par l’usage de la technologie numérique. Il est aussi pionnier dans la fabrication de formes ergonomiques et fonctionnelles complexes à l’aide de machines informatiques numériquement contrôlées. Il enseigne à la chaire Ordentlicher à l’Université des arts appliqués de Vienne et est professeur d’atelier à la School of Architecture and Urban Design de l’UCLA, ou il dirige actuellement le développement de SUPRASTUDIO, un laboratoire expérimental de recherche en robotique. Depuis le début du XXIe siècle, il est professeur invité de la chaire Davenport à l’Université de Yale. »

Pour plus d’information à propos de l’exposition « Archéologie du numérique : Complexité et convention »…

Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

de : à :
E1_Architecture E2_Expositions E2_Vernissages E3_Logiciels + Web E3_Multimédia E3_Recherche + Théorie Événements
Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *