Source :
Marie-France D.Bouchard, adjointe à la direction artistique | Maison de l’architecture du Québec
Photo :
En haut : les deux lauréates, Kristen Smith et Marie-Pier Bourret-Lafleur | En bas : Soirée Critiques à la une ! / Critics’ Night | © Muriel Ulmer
 

Annonce des lauréats – Concours Jeune Critique MAQ en architecture

Extrait du communiqué de presse :

« Premier prix francophone – Marie-Pier Bourret-Lafleur, « Une bibliothèque à cœur ouvert » à lire dans Nouveau Projet 09

Premier prix anglophone – Kristen Smith, « Growing Pains » à lire bientôt dans Canadian Architect

Finalistes – Samuel Dubois et Pascale Jetté, bientôt publiés dans Argus

Cités – Alexandre Hamlyn, Magdalena Milosz, René-Maxime Parent, Alexandre Petitpas et David Rudin

Montréal, 7 avril 2016 – C’est  devant un public nombreux, aussi fervent qu’attentif, que la Maison de l’architecture du Québec remettait, ce 5 avril au Centre Phi, les prix du Concours Jeune Critique MAQ en architecture, pour cette édition organisée avec le soutien de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC). Sur le thème d’Une bibliothèque pour le XXIe siècle, plus d’une vingtaine de bibliothèques construites à travers le Canada ont fait l’objet d’analyses critiques par les candidats de 34 ans ou moins, issus de partout au pays. Avec une participation record de 88 textes soumis  (23 en français et 65 en anglais), cette 4e édition du Concours jeune critique MAQ créé en 2011 a pris une ampleur sans précédent. Le jury s’est plu à souligner l’amélioration dans la qualité des textes, tant dans l’analyse que dans l’écriture.

Une conversation publique entre les prestigieux invités internationaux Emmanuel Caille, rédacteur en chef d’architectures (Paris) et le célèbre auteur et critique new-yorkais Paul Goldberger, modérée par le professeur Jean-Pierre Chupin, constituait le plat de résistance. L’importance d’une présence forte de la critique en architecture, dans les médias et la presse écrite, était soulignée d’entrée de jeu par madame Ewa Bieniecka, vice-présidente de l’IRAC, et fut le thème majeur de la soirée. Soulignant, pour l’auditoire, la qualité d’une initiative comme le Concours Jeune Critique MAQ en cette période de transition houleuse que traverse la presse écrite, M. Goldberger, optimiste, a lancé aux aspirants auteurs dans la salle : « Continuez à écrire, c’est le conseil que je vous donne! » »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet de l’Institut royal d’architecture du Canada…

Pour visiter le site internet de la Maison de l’architecture du Québec…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *